publicité

Rodolfo Cazares Solis, chef d'orchestre marié à une iséroise, est l'otage d'un cartel de la drogue au Mexique

Rodolfo Cazares Solis est otage depuis plus de 15 mois au Mexique. Sa femme, Ludivine, originaire de Saint-Sauveur près de Saint-Marcellin, se bat pour sa libération. Malgré le versement d'une rançon, Rodolfo est toujours détenu par un cartel de la drogue.

  • Par Jean-Christophe Pain
  • Publié le , mis à jour le

 

L'ENLEVEMENT

Le 9 juillet 2011, 4H30 du matin, Matamoros, Mexique, à la frontière du Texas :  Rodolfo CAZARES SOLIS, son épouse iséroise Ludivine BARBIER CAZARES et plusieurs membres de la famille de Rodolfo sont enlevés au domicile de ses parents lors d’un séjour dans son pays natal.


Afficher Matamoros, Mexique, à la frontière du Texas sur une carte plus grande


Au total ce seront 15 personnes d’une même famille qui seront enlevées, extraites par la force de trois maisons différentes.

Le 11 juillet 2011 : libération des enfants et des femmes (dont Ludivine).

Le 17 juillet 2011 : un processus de négociation est mené par un membre de la famille domicilié à Browsnville, USA.
Une rançon de 100 000 Dollars est versée en 4 fois en moins de 10 jours. Mais aucune libération n’a eu lieu ensuite, juste un "premier signe de vie".

Depuis fin juillet : aucune nouvelle.


POURQUOI CET ENLEVEMENT ?

S'agit-il d'un enlèvement purement crapuleux ? Parmi les otages, 3 frères possèdent ensemble une entreprise de construction. Les machines et équipements ont été volés et revendus.
Autre hypothèse : Rodolfo a un homonyme qui aurait eu des démêlés avec le cartel.


LE COMBAT DE LUDIVINE

Ludivine BARBIER CAZARES a déposé de nombreuses plaintes : en septembre - novembre 2011 auprès d’un commissariat de police et du FBI à Brownsville USA, et auprès du Ministère public à Matamoros au Mexique, en décembre 2011 auprès du Procureur de Reims, en France, où Ludivine a de la famille. 

Au Mexique, le dossier, tout d’abord en possession de la police locale, n'est transmis que le 16 janvier 2012 à la SIEDO, instance nationale, le parquet spécialisé en matière de lutte contre la criminalité organisée.

LE HUITIEME OTAGE FRANCAIS, CELUI DONT ON NE PARLE PAS

Hormis France Musique, aucun média français n'a rapporté jusqu'à présent l'affaire CAZARES. Chef d'orchestre en Allemagne, il est né mexicain le 6 septembre 1976. Le prestigieux New York Times par contre a relaté l'affaire.

En octobre 2011 Ludivine contacte à deux reprises la cellule de crise du Quai d’Orsay, mais les contacts s’avèrent infructueux, son mari n'étant pas français. Rodolfo avait demandé la nationalité française avant son enlèvement, mais il ne l'obtiendra que pendant sa détention.
Octobre novembre 2011, Ludivine fait appel à des associations, ONG et journalistes (dont Otages du Monde )

Mercredi 22 février 2012 : premier rendez-vous au Quai d'Orsay. Ludivine et son cousin Denis BARBIER sont accueillis par Jean Baptiste CHAUVIN, directeur adjoint des Amériques et des Caraïbes, et Grégory CLEMENT, chef de l’Unité des Affaires Individuelles et sous directeur des Opérations d’Urgence. 

La dégradation des relations diplomatiques franco-mexicaines, à l'occasion de l'affaire Florence Cassez, sous la présidence Sarkozy, n'a sans doute pas aidé Rodolfo Cazares.

Témoignages

Le point de vue d'Otages du monde

Patrcia Philibert, secrétaire générale de l'association Otages du monde, explique pourquoi on parle si peu de l'affaire Cazares.

Le point de vue d' Hervé Ghesquière

Hervé Ghesquière, grand reporter, ex-otage, nous donne son point de vue sur l'affaire Cazares.

Notre reportage sur l'affaire Cazares

Rodolfo Cazares, otage au Mexique

les + lus
les + partagés