publicité

A quand la gentillesse dans l'entreprise? demande un prof de Grenoble Ecole de Management

La gentillesse a-t-elle sa place au travail? Un manager peut-il être gentil? Oui, et sans vivre dans "un monde de Bisounours", répond Dominique Steiler de la Chaire Mindfulness "Bien être au travail et paix économique", à Grenoble Ecole de Management. 

  • Par Mickael Guiho
  • Publié le 07/06/2014 | 13:23, mis à jour le 08/06/2014 | 09:08
Selon Dominique Steiler (à gauche), le conflit au boulot peut être dépassé, et un chef peut être un "gentilhomme". © France 3
© France 3 Selon Dominique Steiler (à gauche), le conflit au boulot peut être dépassé, et un chef peut être un "gentilhomme".
La Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble organisait, ce vendredi 6 juin, une conférence sur le thème "Bien-être et gentillesse au travail". Est-ce possible d'oser la gentillesse tout en affirmant ses responsabilités de manager au sein de l'entreprise? Pourquoi la gentillesse est-elle essentielle? Comment peut-elle s'inscrire dans une culture d'entreprise? Autant de questions abordées par un philosophe et un PDG.

L'initiative était gérée par la Chaire Mindfulness, Bien-être au Travail et Paix Economique de Grenoble Ecole de Management. Son titulaire, Dominique Steiler, était l'invité de France 3 Alpes.

Extrait 19/20
L'Invité : Dominique Steiler, "Bien être et paix économique"
L'enseignant titulaire de la Chair Mindfulness... invité de France 3 Alpes le vendredi 6 juin 2014.

Bien être vs. flux financiers

La Chair de Dominique Steiler repose sur un partenariat entre Grenoble Ecole de Management et des entreprises de la région grenobloise qui ont "compris cette nécessité de s’engager dans le bien-être", explique le titulaire.

"Les langages dans les écoles de management sont guerriers; les comportements dans l’entreprise sont guerriers; et on aboutit à des dommages collatéraux, type burn-out", explique d'abord l'enseignant, pour avancer cette question: "Et si on repensait l'entreprise, en lui redonnant le rôle de renforcer le tissu social […] plutôt que de croire qu'elle est faite pour seulement générer du flux financier?"

Avoir envie de faire quelque chose ensemble"


Mais dans un monde de l'entreprise où les conflits sont quotidiens, et parfois entre collègues d'un même niveau hiérarchique, comment être gentil?

Dominique Steiler l'assure: lui et ses collègues ne vivent pas dans un "monde de Bisounours". "Il ne s'agit pas de vouloir être gentil pour être gentil, mais de savoir accepter le conflit et le dépasser au nom d'un 'effort' commun. Il faut avoir envie de faire quelque chose ensemble."

Aux entreprises d'entretenir cette énergie commune, et d'y intégrer les managers. Et oui, les chefs aussi peuvent être à la fois gentils et respectés dans leur autorité. Selon Dominique Steiler, un bon manager est "celui qui est peut être dans une douceur et une ouverture très féminine, tout en gardant une gentillesse très masculine de l’action".

Pour mieux avancer, il faut plonger dans les publications de la chaire Mindfulness.

les + lus

les + partagés