publicité

Après l'assassinat présumé de son épouse en Savoie, Olivier Bizolon mis en examen et emprisonné

Ce mardi 9 février au soir, Olivier Bizolon a été mis en examen pour assassinat mais aussi pour viol. Le gestionnaire de patrimoine de Vézeronce-Curtin (Isère), qui a avoué avoir tué sa femme en Savoie, l'aurait également violée avant son geste fatal. 

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 10/02/2016 | 09:40
Olivier Bizolon © Tweet Debout La France - Isère

© Tweet Debout La France - Isère Olivier Bizolon

Dans ce drame familial sur fond de divorce, les faits ont été établis assez rapidement. Dimanche soir, après avoir été impliqué dans un accident de la route sur l'A40, en Haute-Savoie, Olivier Bizolon a tout déballé aux gendarmes. Il a expliqué qu'il avait étouffé sa femme dans l'après-midi, qu'il l'avait emmaillotée dans une couverture, laissant son corps à la lisière d'un bois, à Saint-Pierre-d'Alvey (Savoie).

Mais il n'était nullement question de viol. Or l'autopsie aurait révélé des rapports sexuels. Ont-ils été imposés à la victime? Une information judiciaire est désormais ouverte pour tenter d'en savoir plus. Les enquêteurs devront également travailler sur la préméditation. Il semble en effet que le mari, -qui ne supportait pas la séparation-, avait tout préparé, invoquant des problèmes administratifs à régler pour faire venir Fabienne au domicile qu'il occupait depuis plusieurs semaines.

Olivier Bizolon a été placé sous mandat de dépôt après sa présentation à un juge de Chambéry. 
les + lus
les + partagés