Emotion, hommage, et interrogations, après l'avalanche meurtrière des Deux-Alpes en Isère

24 heures après l'avalanche qui a fait 3 morts, dont 2 élèves d'un lycée lyonnais, la station est toujours sous le choc. Plus de 300 personnes ont observé une minute de silence en hommage aux victimes. 

  • I.G
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Alpes

© France 3 Alpes

Reportage vidéo. Un ciel gris, des nuages bas : la météo ce jeudi 14 janvier est à l'image de la tristesse qui plane sur les Deux Alpes. Les skieurs ont appris la nouvelle de l'avalanche mortelle. Beaucoup, jeunes et moins jeunes, partagent l'émotion qui s'est emparée de la station.

Les moniteurs de ski sont peinés, voire éprouvés par l'accident. Une soixantaine d'entre eux ont participé aux opérations de secours, sur la piste noire de Bellecombe, là où s'est déclenchée l'avalanche.  

Reportage de Xavier Schmitt & Yves Marie Glo
Emotion après l'avalanche des 2 Alpes

Intervenants : Xavier Sillon, Directeur de l'Ecole du ski français  -   - 

Dès hier soir, en signe de deuil, la station a annulé la descente aux flambeaux qui était programmée. 3000 skieurs devaient y participer. Ce jeudi après-midi, ils étaient plus de 300  à observer une minute de silence en hommage aux trois victimes, invités à allumer des petits lampions et à les déposer au pied du grand sapin qui orne encore le coeur de la place centrale des Deux-Alpes.

Les Deux Alpes : une minute de silence

Une minute de silence en hommage aux victimes de l'avalanche  -   - 

Même s'il y a du beau soleil, de la belle neige, si c'est fermé, surtout n'y allez pas !"


"On sait que la montagne ne pardonne pas, ce moment que nous vivons est pénible, et les Deux -Alpes vont mettre du temps à s'en sortir. Ce sont des jeunes...." C'est lui, Stéphane Vaubois, le maire de Mont-de-Lans qui avait invité les skieurs, les touristes, les secouristes, tous ceux qui se sentaient concernés à observer dans le silence, sans discours aucun, une minute d'hommage aux trois victimes. L'occasion de renouveler ses appels à la prudence : " Même s'il fait du beau soleil, que la neige est belle, si la piste est fermée, surtout n'y allez pas"

ITW Maire de Mont-de-Lans - Les 2 Alpes

Interview de Stéphane Sauvebois, Maire de Mont-de-Lans - Les 2 Alpes  -   - 














les + lus
les + partagés