publicité

Espoir, petit chien battu à mort à Grenoble: la SPA du Dauphiné porte plainte

Un caniche noir de 6 mois est mort après avoir été retrouvé gravement blessé dans un hall d'immeuble de Grenoble, mercredi 17 septembre. La SPA du Dauphiné va porter plainte et lance un appel à témoins. Un jeune suspect aurait été aperçu.

  • Par Mickael Guiho
  • Publié le , mis à jour le
Espoir a été retrouvé presque mort dans un hall d'immeuble, avenue de la Libération à Grenoble. © France 3

© France 3 Espoir a été retrouvé presque mort dans un hall d'immeuble, avenue de la Libération à Grenoble.

Il a été rebaptisé "Espoir" par la SPA du Dauphiné, qui souhaite retrouver l'individu qui a tué l'animal. L'association va porter plainte pour "acte de cruauté" contre ce petit caniche noir âgé de seulement 6 mois. Il n'est pas identifié et ses propriétaires ne se sont pas encore manifestés.

Découvert dans le hall d'un immeuble

Vers 14 heures, les habitants d'un immeuble de Grenoble découvrent l'animal gisant au sol dans le hall, cours de la Libération. La bête saigne au niveau de l'arrière-train et n'est pas du tout agressive. Les pompiers, un vétérinaire, et la SPA du Dauphiné sont alertés.

A l'arrivée des pompiers, Espoir est toujours en vie, mais souffre de multiples fractures, au bassin notamment. Il a manifestement été battu... à mort. L'animal est décédé durant son transport vers la clinique.

Reportage Céline Aubert et Dominique Bourget
Chien battu à mort à Grenoble

Intervenant : Frédéric Rosset, Bénévole à la SPA du Dauphiné


Appel à témoins

Outre sa plainte, la SPA du Dauphiné lance un appel à témoins. Un jeune homme blanc de 30-35 ans, avec une casquette et un sac à dos, aurait été repéré avant et après les faits. Avant, Espoir était au bout d'une laisse laisse rose. Après, l'homme aurait quitté l'immeuble en fracassant une boîte aux lettres, dont la propriétaire devrait porter plainte.

Vous pouvez contacter l'enquêtrice de la SPA du Dauphiné à spadudau@yahoo.fr

L'individu tenait Espoir au bout de cette laisse. © France 3

© France 3 L'individu tenait Espoir au bout de cette laisse.


Selon l'association de défense des animaux, vu le style de la laisse, il est probable que l'individu n'était pas le propriétaire du chien. Il a peut-être volé l'animal à ses propriétaires et réclamé une rançon de 300 ou 400 euros, comme cela arrive régulièrement, selon la SPA du Dauphiné. Poursuivant son hypothèse, l'association imagine que les propriétaires n'ont pas répondu aux attentes du maître chanteur et l'individu s'est vengé sur Espoir.

Une autre agression grave de chien à Grenoble avait déjà marqué les esprits en juin 2012. Tobby avait été tabassé à coups de batte de baseball. Il avait perdu un oeil, mais avait pu être sauvé. Espoir, lui, va être incinéré.
les + lus