publicité

Le dossier médical de Michaël Schumacher volé par des ambulanciers suisses?

Selon des informations de plusieurs médias helvètes, un ambulancier suisse serait à l'origine du vol du dossier médical de Michaël Schumacher. Les documents auraient été dérobés lors du transfert de l'ex-champion de F1 vers l'hôpital de Lausanne. L'hôpital de Grenoble serait donc hors de cause. 

  • France 3 Alpes
  • Publié le , mis à jour le
Michaël Schumacher © AFP

© AFP Michaël Schumacher

L'hôpital de Grenoble serait finalement bel et bien étranger au vol des documents. Depuis plusieurs jours, ses services affirmaient chercher la "taupe" accusée d'avoir fait fuiter tout ou partie du dossier médical de Michaël Schumacher. Une peine perdue. Car selon les informations de médias suisses et allemands, visiblement confirmées par le procureur de Grenoble, les documents auraient été volés lors du transfert de l'ancien champion du monde de Formule 1 de l'hôpital de Grenoble vers celui de Lausanne. 

Un ou plusieurs ambulanciers à l'origine du vol? 

Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, cité par le site SonntagsBlick, affirme en effet que les "documents volés" sont en réalité une lettre d’un médecin qui se trouvait dans l’ambulance lors du transport du pilote vers le CHUV de Lausanne. Cette lettre aurait été photographiée au cours du déplacement. Selon le site et les déclarations du procureur, tout indique qu'un ou plusieurs ambulanciers pourraient être à l'origine du vol et se cacher derrière le pseudo "Kagemusha", qui tente depuis plusieurs jours de revendre le document à des médias européens via des e-mails et contre une somme d'environ 50.000 euros. 

Des poursuites en cas de publication 

Selon le site de l'édition suisse du journal 20 Minutes, le service ambulancier du Haut-Valais, chargé du transfert, a été contacté. Mais son directeur a refusé de commenter l'information : "Nous avons décidé de ne plus prendre position publiquement sur le cas Michael Schumacher".

La famille Schumacher, elle, reste silencieuse. Il y a quelques jours, sa porte-parole, l'Allemande Sabine Kehm, affirmait simplement qu'elle engagerait des poursuites contre les médias qui relaieraient et publieraient les informations contenues dans ces documents. Et ce, alors que les rumeurs les plus contradictoires continuent de circuler sur l'état de santé réel de Michaël Schumacher. 
les + lus
les + partagés