publicité

Un pompier grièvement blessé à l'oeil lors d'une manifestation à Grenoble

Ce vendredi 27 décembre, près de 150 pompiers isérois ont une nouvelle fois manifesté pour protester contre l'allongement de leur temps de travail. Leur rassemblement devant la préfecture a rapidement dégénéré. Grièvement blessé à un oeil, un pompier a dû être hospitalisé. 

  • France 3 Alpes
  • Publié le , mis à jour le
© Aurélie Massait

© Aurélie Massait

S'ils ont choisi de manifester devant la préfecture, ce n'est pas un hasard. Ce vendredi matin, le conseil d'administration du Sdis 38 (Service départemental d'incendie et de secours) s'y tenait. Dans les jours précédents, il avait été suspendu à deux reprises pour cause de manifestation alors qu'il se déroulait au conseil général. A l'ordre du jour : le vote du budget 2014 synonyme d'allongement du temps de travail pour les pompiers.
La manifestation des pompiers dégénère

Intervenants : Sergent-Chef David Dubois (caserne de Vienne), Jean-François Gaujour (Président du conseil d'administration du service départemental d'incendie et de secours de l'Isère)

Devant la préfecture pour faire face aux 150 pompiers : 90 policiers dont 70 CRS. Les premiers demandaient a être reçus par le président du Sdis, les seconds étaient là pour les empêcher de d'entrer.

Alors quand les soldats du feu ont voulu forcer le cordon policier en les aspergeant avec une lance à incendie, la réponse s'est faite à coup de flashball et de bombe lacrymogène. Un pompier a dû être hospitalisé après avoir été grièvement blessé à l'oeil. L'opération chirurgicale, réalisée dans l'après-midi à l'hôpital Nord de Grenoble, n'a pas permis de sauver l'oeil de cet homme qui restera hospitalisé encore au moins huit jours. 

Une délégation a finalement été reçue alors que le budget 2014 venait d'être voté.

les + lus
les + partagés