publicité

Les passionnés des "Historiales" reconstituent les tranchées de 14-18 à Pressins en Isère

Pour le centenaire de la Grande Guerre, les passionnés des "Historiales" reconstituent les tranchées de 14-18 dans leur village de Pressins en Isère. Pendant 6 mois, 4 000 écoliers de la région vont visiter ce lieu de mémoire unique en France. Les habitants proposeront un spectacle en juillet 2014. 

  • Par Jean-Christophe Pain
  • Publié le , mis à jour le
Trois tranchées pour témoigner... de l'horreur. L'horreur de cette Grande Guerre, ou plutôt de ce grand massacre. 14-18, c'est 9 millions de morts. 6 000 par jour ! En France, le pays le plus touché, 10 % de la population active disparaît. Les tranchées, c'est la boue, la vermine, les rats, les cadavres en décomposition, le fracas des obus, la peur au ventre. Tout cela, les passionnés des "Historiales" à Pressins veulent le transmettre aux jeunes générations. Ne pas oublier. A aucun prix. 

Dans la tranchée, on se recroqueville pour éviter le déluge d'acier

Dans la tranchée, on se recroqueville pour éviter le déluge d'acier


"Bien sûr il n'y a pas eu de combat ici à Pressins. Mais cette reconstitution sert à attirer les gens, pour qu'ils aillent voir les sites réels" 

Les passionnés des "Historiales" reconstituent scrupuleusement les tranchées

Les passionnés des "Historiales" reconstituent scrupuleusement les tranchées


"On pourra jamais montrer l'horreur, mais au moins que les jeunes se rendent compte... en souhaitant que ça revienne jamais !"

Côté allemand, les tranchées étaient bétonnées, mais l'angoisse d'en sortir était la même

Côté allemand, les tranchées étaient bétonnées, mais l'angoisse d'en sortir était la même


Une poignée de bénévoles passionnés d'histoire creuse les tranchées depuis mi-novembre sur les hauteurs du village de Pressins en Isère. Parmi les 1100 habitants, nombreux sont ceux qui leur ont prêté des "reliques" de la grande boucherie. Des uniformes, des caisses, des lettres. 

Grégory Lespinasse et Vincent Habran ont rencontré les "poilus" de Pressins
Reconstitution des tranchées

Intervenants :Serge Revel Conseiller général (PS), metteur en scène des Historiales, Martine Micoud Responsable atelier couture, Christian Bocuse Président des Historiales, Maurice Pedrazzi Bénévole, Daniel Reyne Bénévole.


A Pressins, Serge Revel et Christian Bocuse donnent chaque été depuis plus de 20 ans un spectacle historique, les "Historiales", qui rassemble des comédiens amateurs du cru. Cette année, ils vont donc commémorer le centenaire de 14-18. 500 000 euros de budget, des partenaires publics et privés, 4 000 écoliers attendus, et des jeunes embauchés en service civique pour les accueillir. Un projet collectif de mémoire collective qui va vivre pendant 6 mois. Du 1er mai au 26 octobre. Temps fort : le spectacle programmé en juillet, "Frères Joseph" qui évoquera le triste destin d'un fratrie partie à la guerre.

L'angoisse dans les tranchées, l'enfer dehors, les obus, les gaz, la mitraille

L'angoisse dans les tranchées, l'enfer dehors, les obus, les gaz, la mitraille



"Regards de mémoire", un projet unique en France qui veut témoigner de l'enfer des tranchées

8 projets labellisés en Isère par la Mission du Centenaire

Un film à voir pour mieux comprendre l'horreur de 14-18 : "Les sentiers de la gloire" de Stanley Kubrick.

 

  • 14-18. A vos archives!

    Par son ampleur et sa durée, la Première Guerre mondiale a touché l’ensemble de la population française. Ce vendredi 14 et samedi 15 novembre vous êtes invités à présenter vos souvenirs familiaux de la Grande Guerre à des professionnels de la conservation. 

    Mis à jour le 30/07/2015
  • 14-18. Familles de poilus à Bourg-Saint-Maurice

    Les commémorations, ce sont généralement pour les familles des disparus qu'elle trouvent le plus de résonance. C'est dans cet esprit qu'à l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, des parents de poilus sont venus parfois de très loin pour un hommage à Bourg-Saint-Maurice. 

    Mis à jour le 30/07/2015
  • Histoire des Poilus de l'Isère

    Au musée de la Déportation de Grenoble, une exposition sur les Poilus de l'Isère révèle leur quotidien et leur vécu sur le front. A voir, des carnets, des photos, des lettres.

    Mis à jour le 30/07/2015
les + lus
les + partagés