Groupeer Ski, un boîtier pour renforcer la sécurité des enfants mis au point en Savoie

C'est un système unique au monde. Un petit boîtier qui permet aux moniteurs de ski d'être reliés en permanence avec les enfants des groupes qu'ils encadrent. Cette innovation, développée par une entreprise savoyarde, pourrait avoir de nombreuses applications.

  • France 3 Alpes
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Alpes

© France 3 Alpes

A l'origine de cette belle idée, une toute petite entreprise, Groupeer Technologies, créée par des amateurs de ski... pères de familles. Laurent de Metz, Stéphane Guindolet et Sébastien Tremey ont partagé 15 ans d'expérience dans l'électronique et les télécoms grand public. Ils se sont lancés dans le secteur du tourisme et des loisirs avec un objectif: améliorer la sécurité au sein des groupes d'enfants lors des sorties sur les pistes. 

Ils ont travaillé avec les directeurs d'écoles de ski et les moniteurs de plusieurs stations, notamment de Val Cenis. C'est ainsi qu'est né le Groupeer ski. Le principe est simple: un petit boîtier intelligent remis à chaque membre du groupe, qui vérifie en permanence si tout le monde est présent et prévient le moniteur en cas d'éloignement d'un ou plusieurs élèves. À ce jour, 4 écoles de ski françaises sont équipées: Val Cenis, Chapelle d’Abondance, Valloire et Praz-sur-Arly.

Reportage de Cédric Picaud & Didier Albrand
Des boîtiers de sécurité pour les enfants sur les pistes

Intervenants: Philippe Albrieux, moniteur à l'ESF de Val-Cenis; Pierre Fillol, directeur de l'ESF de Val-Cenis; Sébastien Tremey, co-fondateur de Groupeer Technologies

Cette innovation a reçu la labellisation "Montagne Innovante et Internationale" par le Cluster Montagne. Au printemps, ses créateurs vont le présenter à d'autres stations aux Etats-Unis. Ils visent aussi d'autres marchés: centres commerciaux, sites touristiques ou parcs d'attractions, car le système peut fonctionner partout où un enfant est susceptible de se perdre.

Le procédé peut gérer des groupes jusqu'à 100 personnes! Sa fabrication en série va démarrer dans quelques semaines dans la vallée de la Maurienne (Savoie), elle a été confiée à la société Eolane.
les + lus
les + partagés