publicité

LGV Est : une machine à trier les obus

En périphérie du chantier de la LGV Est, à hauteur de Duntzenheim, une ancienne décharge de munitions a été mise au jour lors du terrassement préparatoire à la réalisation d'un ouvrage d'art en 2011. Aujourd'hui, 2/3 de ces munitions ont été excavées grâce à une machine unique en son genre. 

  • C. Dengall
  • Publié le , mis à jour le
Plus de 100 kg d'explosifs ont été récupérés.

Plus de 100 kg d'explosifs ont été récupérés.

Elle trie les munitions grâce à un aimant géant. Elle les lave puis les fait retomber dans l'eau pour éviter tout risque d'explosion. Une machine unique en son genre permet de dépolluer une ancienne décharge de munitions diverses et variées héritée de la seconde guerre mondiale.

LGV Est : une machine à trier les obus


L'endroit avait été mis au jour en 2011 dans le cadre de travaux préparatoires à la construction d'un ouvrage d'art sur la LGV Est à hauteur de Duntzenheim. La sécurité civile avait immédiatement été prévenue. Suite à l'impossibilité de transporter ses munitions méconnues sur la route, une machine avait donc été conçue, financée par Réseau ferré de France (RFF) et fabriquée pour faire le tri de ses munitions sur place.

Aujourd'hui, elle a déjà permis d'excaver 100 kg de munitions, essentiellement du petit calibre, soit 2/3 de ce qui se trouvait sur place.

Ce chantier de "dépollution pyrotechnique" n'avait pas entravé les travaux de la LGV est, d'après RFF.

L'actu de votre région en vidéo

Le Parc régional des Vosges du Nord

Grâce au travail des bénévoles, les châteaux forts sortent de l'oubli et s'offrent aux visiteurs.

Reportage de Marie Pouchin et d

© France 3 Alsace

les + lus