publicité

Oberwolfach : au royaume des mathématiques

Oberwolfach accueille depuis 1944 le MFO, le centre de recherche en mathématiques. Une institution de renommée mondiale, installée dans une petite vallée de Forêt Noire.

  • Par Yvonne Roehrig
  • Publié le 23/01/2014 | 14:40, mis à jour le 24/01/2014 | 16:42
La bosse des maths

Le paradis des mathématiques

Cet automne, la publication du programme international pour le suivi des acquis des élèves, PISA, par l’OCDE, a fait beaucoup de bruit en France : les jeunes français testés n’arrivent que 25 ième, loin derrière les petits Allemands et les Suisses. Un résultat qui n’émeut pas la communauté scientifique : les mathématiciens français sont parmi les meilleurs au monde!

A Oberwolfach, en Forêt Noire, ils sont toujours les bienvenus. Le directeur de l’institut de recherche, le docteur Gerhard Huisken, mathématicien lui-même, accueille ici la crème de la crème en matière de recherche mathématique. « Nous offrons à nos visiteurs des conditions idéales : ils peuvent travailler ici, échanger avec leurs collègues venus du monde entier, s’enrichir mutuellement. ». « Ces moments d’échange sont rares dans le milieu universitaire », renchérit Sy-David Friedmann, un américain qui exerce les mathématiques à l’université de Vienne en Autriche. «  Ici, l’ambiance est particulière, le cadre est magnifique, nous échangeons énormément le temps d’un séminaire ».

Le petit paradis des maths

Oui, le cadre est magnifique, des bungalows nichés au pied de forêts, de l’espace, des logements pour les visiteurs, une cafétéria, un salon de musique, des salles de conférence, et surtout une prestigieuse bibliothèque consacrée aux mathématiques. « En 1944, quand Fribourg en Brisgau était bombardée, l’université a décidé de mettre à l’abri ses chercheurs en mathématiques et sa bibliothèque », raconte le Dr. Huisken. « Et c’est ainsi que notre Institut est né, ici, dans une vallée loin des troubles de la guerre ».
Mais l’institut n’a pas pour seule vocation d’accueillir des chercheurs ; il œuvre aussi dans la pédagogie, et a ainsi créé un site internet, imaginagy.org, qui met à disposition du grand public et des enseignants du matériel pour mieux comprendre, mieux visualiser, mieux imaginer les mathématiques.

Des formes et des couleurs que l’on retrouve aussi au musée des minéraux et des mathématiques d’Oberwolfach, dans une exposition interactive et ludique conçue par le MFO. «  Nous insistons sur la beauté des mathématiques, parce que quand on les comprend, on ne peut pas rester insensible à cette beauté. », explique le Dr Stefan Klaus, du MFO. « Et nous souhaitons nous adresser aux jeunes, qui apprennent les maths, parce qu’ils vivent dans un monde qui se nourrit de mathématiques, qui évolue grâce à elles. Les maths sont partout, les enseigner, c’est parier sur l’avenir ! », souligne le DR Huisken. Et dans des lieux comme Oberwolfach, ou dans ses centres partenaires français de Luminy et Bures sur Yvette, les mathématiques sont sacrées… des lieux un peu hors du temps et de l’espace, peuplés d’équations et de formules, au service de la recherche.

Les sites du MFO:
http://www.mfo.de/
http://www.imaginary.org/
Le musée des minéraux et des mathématiques:
http://www.mima.museum/

les + lus
les + partagés