publicité

Sélestat : les salariés d'Albany redoutent la fermeture du site

Le personnel d'Albany s'est rassemblé jeudi matin, devant l'entreprise à Sélestat à l'appel de l'intersyndicale CGT-CFDT-FO et CFE-CGC. Ils protestent contre la suppression des 22 postes du département Recherche et Développement annoncée par la direction.

  • Par Danièle Léonard
  • Publié le , mis à jour le
La manifestation des salariés d'Albany (Sélestat) © France 3 Alsace

© France 3 Alsace La manifestation des salariés d'Albany (Sélestat)

Le R&D devrait partir en Suède et aux USA où se trouve le siège social du groupe et, selon les syndicats, les ingénieurs, techniciens et opérateurs du site sélestadien seraient reclassés dans d'autres secteurs.


La réaction de Marcel Bauer, maire de Sélestat

Réaction du maire de Sélestat

A propos des suppressions de postes annoncées chez Albany  -  France 3 Alsace  - 


Spécialisé dans la fabrication de toiles techniques non tissées, le groupe Albany possède deux usines en France, à Sélestat et Saint-Jugnien, en Haute-Vienne. Depuis 2000, il a fortement dégraissé ses effectifs. En mai 2013, un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) avait conduit à la suppression de 125 postes sur 227 sur le site de Sélestat.

Les 70 salariés restants redoutent aujourd'hui une fermeture pure et simple de l'usine. 

Albany : une guerre de communicationUn conflit social est aussi une guerre de communication. A Sélestat, les salariés...

Posté par Union locale CFTC Sélestat sur jeudi 11 février 2016

 

les + lus
les + partagés