publicité

Valérie Debord, traitée de mère maquerelle par le FN, en commission permanente du Conseil régional à Strasbourg

Le groupe de la majorité régionale (LR-UDI-MoDem) demande des excuses publiques à Florian Philippot : un élu d'extrême-droite, le champardennais Bruno Subtil, a qualifié Valérie Debord de mère maquerelle lors de la réunion de la commission permanente ce vendredi 26 février à Strasbourg.

  • Par Caroline Moreau
  • Publié le , mis à jour le
Bruno Subtil, l'élu FN qui a insulté Valérie Debord © France 3 Alsace

© France 3 Alsace Bruno Subtil, l'élu FN qui a insulté Valérie Debord

Un conseiller régional du Front National, le champardennais Bruno Subtil, a insulté ce vendredi en fin de matinée la vice-présidente du conseil régional Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Valérie Debord, lors de la réunion de la commission permanente de l'assemblée régionale qui se tenait à Strasbourg ce 26 février. Bruno Subtil a traité de « mère maquerelle » Valérie Debord, suscitant aussitôt la colère de Philippe Richert qui exigé des excuses immédiates, sans les obtenir.
suscitant aussitôt la colère de Philippe Richert qui exigé des excuses immédiates, qu’il n’a pas obtenues.

La première réunion de la commission permanente du  nouveau conseil régional, ouverte pour la première fois à la presse, rassemble 46 élus (sur les 169) et est chargée de statuer sur l’application concrète des dossiers votés en plénière et traités en commissions thématiques. Elle s'est ouverte ce vendredi dans une ambiance électrique, le FN jouant le harcèlement permanent.

Un échange virulent s’est engagé entre Philippe Richert et Bruno Subtil sur l’accès des élus aux services de l’administration. Philippe Richert passe alors la parole à Valérie Debord qui est très vite interrompue par Bruno Subtil  qui la qualifie de «  mère maquerelle ». Des propos tout de suite condamnés par Philippe Richert qui les qualifie d'indécents et de scandaleux. Le président de la Région demande aussitôt des excuses.

«  Je ne parlais évidemment pas de Mme Debord mais de l’UMP qui nous donne des leçons de morale alors que c’est le parti le plus corrompu, avec les socialistes », tente de se défendre l’élu FN, sans s’excuser. 

Valérie Debord n’envisagerait pas de déposer plainte, mais attend des excuses de la part du chef de file du FN en ACAL, Florian Philippot.
 

Au nom de son groupe, Jean Rottner exige des excuses

Le groupe de la majorité régionale exige de la part de M. Florian Philippot,
président du groupe Les Patriotes-FN à la région, des excuses publiques suite aux
propos indignes tenus par M. Bruno Subtil à l'égard de Valérie Debord, vice-présidente
du conseil régional, en l'insultant sous les termes de "mère maquerelle"

, a écrit le président du groupe Jean Rottner dans un communiqué. "Ces propos sont en effet inacceptables de la part d'un élu de la République, et démontrent, une nouvelle fois, le vrai visage de ce parti au sein de notre hémicycle et de bien d'autres", lit-on dans le communiqué.
Il a publié ce communiqué via twitter





 
Le récit de cette première commission permanente en reportage :
Première commission permanente du CR de l'ACAL

Reportage de Caroline Kellner et Vincent Roy Intervenant : Philippe Richert, président (LR) de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine  -  France 3 Alsace  - 

 

Le FN ne commente pas

En fin de journée, un porte-parole du FN a à nouveau précisé que les propos tenus par Bruno Subtil ne désignaient pas nommément Valérie Debord
mais "l'UMP" en général. Il précise que Bruno Subtil s'en serait expliqué personnellement auprès d'elle à la fin de la séance.
Florian Philippot et Bruno Subtil n'ont pas souhaité commenter davantage la polémique.


les + lus
les + partagés