Du lait au juste prix

Grâce au label Fairefrance, plus de 800 agriculteurs en France développent et commercialisent eux-même leur lait. Ainsi, ces producteurs augmentent leur rémunération de 10 centimes pour chaque litres de lait vendus. C'est un commerce qui se veut équitable. 

  • Par Delphine Vialanet
  • Publié le , mis à jour le
© cc Fairefrance

© cc Fairefrance

C'est un lait garanti équitable pour toute une filière. En créant leur propre marque (FAIREFRANCE), les agriculteurs entendent contribuer à sauver le secteur en trouvant des solutions durables à l’échelle nationale. 

Les excédents de production de lait au niveau européen ont occasionné un effondrement des prix depuis 2008 et empêchent les agriculteurs d’obtenir des prix rémunérateurs. Dans le même temps, les coûts de production ont eux augmenté de manière impressionnante.
Le premier produit FAIREFRANCE lancé sur le marché est un lait demi-écrémé conditionné en tétrapacks et vendu via la grande distribution. Ces producteurs de lait espèrent de la part de la grande distribution un accueil positif à cette initiative. 
Sur chaque litre de lait vendu sous le nom FAIREFRANCE, 10 cents par litre de lait seront redistribués équitablement chaque année entre tous les membres participants quelle que soit la taille de leur exploitation.

Regardez ce reportage de Maylis Detroyat et de Rémi Poissonnier dans une grande surface d'Anglet où le lait Fairefranec est présenté aux consommateurs 

Le lait équitable

Intervient dans ce reportage:
-Chantal Trog, Agricultrice à Came

L'actu de votre région en vidéo

Un congrés transfrontalier

Uhinak est un congrès transfrontalier autour des impacts du changement climatique et les phénomènes extrêmes sur le littoral. Dans cette deuxième édition le cadre d'étude est le Golfe de Gascogne, depuis la Galice jusqu’en Bretagne.

Lire l'article
Uhinak, un congrès par delà les frontières, pour prendre en compte le changement climatique
les + lus
les + partagés