publicité

Les revenus des agriculteurs plus faibles que prévus

L'INSEE a revu ses prévisions à la baisse en ce qui concerne les revenus moyens des agriculteurs français en 2013. Le recul de 18,7% annoncé en décembre, s'élève finalement à 21,4% selon une dernière étude. Soit un revenu moyen par actif non salarié de 27 900 euros contre 35 900 euros en 2012.

  • Par CA
  • Publié le 07/07/2014 | 08:36, mis à jour le 07/07/2014 | 10:24
© F3 Aquitaine
© F3 Aquitaine
Ce sont, sans surprise, les petits exploitants les plus touchés. Et particulièrement les producteurs de céréales, de porcins et de volailles.

Après trois années de croissance, 2013 marque un coup d'arrêt qui sera difficile à surmonter pour les plus petites exploitations. D'autant que les coûts des produits annexes, tels les engrais et pesticides, sont, eux, en forte hausse.

"On a dû augmenter la production pour compenser le manque à gagner. Ça veut dire plus de travail, plus de stress. On est obligés d'en faire plus, toujours plus pour essayer de joindre les deux bouts" témoigne un producteur de maïs landais.

En dix ans, un quart des exploitations agricoles ont disparu en France. 

Les revenus des agriculteurs chutent de 21,4% en 2013
Reportage dans les Landes







les + lus

les + partagés