publicité

L'Europe débloque 125 millions d'euros pour les maraîchers qui subissent l'embargo russe

Depuis l'annonce de Vladimir Poutine d'interdire l'importation de plusieurs denrées en provenance de l'Europe notamment, les producteurs français sont inquiets. Ils ne savent pas vers quel pays envoyer leurs fruits et légumes initialement destinés au marché russe. Et craignent une chute des cours.

  • Par CA
  • Publié le 18/08/2014 | 12:30, mis à jour le 18/08/2014 | 12:32
© France 3
© France 3
Face à cette inquiétude, la Commission européenne vient d'annoncer le déblocage de quelque 125 millions d'euros pour soutenir le secteur maraîcher.

Entrant en vigueur à partir de lundi, ces mesures de soutien vont s'opérer via des retraits indemnisés. Les produits concernés sont les carottes, tomates, choux blancs, poivrons, choux-fleurs, concombres, cornichons, champignons, pommes, poires, fruits rouges, raisins de table et kiwis.

"L'idée est de réduire les quantités mises sur le marché pour que les prix ne chutent pas à un niveau de crise" a expliqué le porte-parole de la Commission à l'agriculture, Roger Waite. 


Une fois formalisées, d'ici quelques semaines, les mesures s'appliqueront de manière rétroactive à partir du 18 août et resteront en vigueur jusqu'à fin novembre.

Grands fournisseurs de légumes périssables et de fruits à la Russie, la Pologne, la Lituanie, la Belgique et les Pays-Bas seront les principaux bénéficiaires
de ce soutien.

Une réunion exceptionnelle des ministres de l'Agriculture est par ailleurs prévue le 5 septembre à Bruxelles pour faire le point sur l'impact de l'embargo russe.

les + lus

les + partagés