publicité
2012-e2r-bandeau_b_0.png

Fous de sport | vendredi 28 février

"Fous de sport", le titre de ce numéro d'"Enquêtes de Régions" donne la mesure d'une émission qui n'aborde pas le sport professionnel mais le sport au quotidien, tel que le vivent des dizaines de milliers d'habitants du Sud-Ouest. 

  • Par Isabelle Becuywe
  • Publié le 24/02/2014 | 15:27 , mis à jour le 16/10/2014 | 16:06
e2r-sport-2.jpg
A une époque où le culte d'un esprit sain dans un corps sain fait de plus en plus d'adeptes, les équipes d'"Enquêtes de Régions" ont voulu dévoiler des dessous de cette véritable guerre commerciale que se livrent les salles de sport, par exemple à Poitiers où la concurrence fait rage entre propriétaires de salles : une compétition dont leurs clients font parfois les frais.

A Toulouse, c'est le foot en salle qui devient très tendance et attire un public de plus en plus nombreux. A Perpignan, un de nos journalistes s'intéresse à ces seniors qui préfèrent pratiquer une activité physique plutôt que prendre des médicaments. Nous avons rencontré le plus ancien joueur de rugby amateur encore en activité : il est âgé de… 68 ans !
A Bordeaux, nous approcherons ces anciens sportifs de haut niveau qui tentent des reconversions plus ou moins réussies. Le sport mène à tout, à condition de préparer sa sortie et de renoncer à la notoriété. C'est loin d'être toujours facile.. C'est le cas pour un certain Zinnedine Zidane, à qui le CDES (Centre de Droit et d'Economie du Sport) de Limoges vient d'attribuer les diplômes lui permettant de diriger un club.

Alors, le sport est-il une passion addictive qui entraîne de grosses dépenses ? Oui et non.

Florian Ringuedé va à la rencontre de clients dans un grand magasin spécialisé où certains dépensent de véritables fortunes pour acheter le vélo de leur rêve. Mais pour les gamins de 7 à 13 ans, les sports collectifs sont aussi le moyen de vivre ensemble et d'apprendre la solidarité grâce au travail d'éducateurs qui nous expliquent le sens de leur mission. Nous rejoindrons enfin d'autres passionnés, les supporters du CSP Limoges, capables de consacrer une partie de leurs revenus et faire des sacrifices pour suivre la route de leur club de basket favori.

Voir ou revoir : 

 

publicité

vos émissions