Le groupe Gascogne visé par une enquête de l'UE dans une affaire d'entente

Le groupe Gascogne (bois-papier-transformation), condamné en 2013 par l'Union européenne à une amende de 13,2 millions d'euros pour entente illicite, est à nouveau visé par une "enquête de concurrence" de la Commission.

  • KJ avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Papeteries de Gascogne à Mimizan © googlemap

© googlemap Papeteries de Gascogne à Mimizan

"Les sociétés Gascogne Papier et Gascogne Sacs ont reçu dans leurs établissements de Mimizan (Landes) et Mérignac (Gironde) la visite de la Commission européenne qui a lancé une enquête de concurrence auprès des producteurs de papier kraft blanchi et non blanchi et des fabricants de sacs industriels en papier", précise Gascogne.

Gascogne Papier et Gascogne Sacs "coopèrent pleinement" avec la Commission et "considèrent être étrangers à d'éventuelles pratiques d'entente" et agir "en conformité avec les règles de concurrence". Le groupe souligne également que cette enquête "n'a aucun lien avec celle à l'issue de laquelle Sachsa Verpackung avait été sanctionnée par la Commission européenne pour des comportements irréguliers sur le marché des sacs en plastique", pratiques antérieures à l'achat de cette société par Gascogne en 1994, précise Gascogne.

Au terme d'une enquête commencée en 2005, Gascogne s'était vu confirmer le 26 novembre 2013, une amende de 13,2 millions d'euros par la Cour de justice européenne dans une affaire d'entente illicite sur les prix, sur le marché des sacs industriels en plastique. Cette amende majorée de 3,6 millions d'intérêts avait alourdi de 10,5 millions d'euros l'endettement net du groupe. Ce dernier, au bord du dépôt de bilan en 2013, avait restructuré son capital et sa dette l'année suivante, avant de renouer avec les bénéfices dès le premier trimestre 2015.
  • Les 18èmes rencontres de Mécanic Vallée à Brive

    Les rencontres de la Mecanic Vallée (Lot, Aveyron, Corrèze, Haute Vienne) permettent aux industriels de faire des affaires entre eux, de trouver de nouveaux clients et aussi de créer de nouveaux partenariats favorables à un développement interrégional durable. 

    Mis à jour le 29/09/2016
  • Salon Micronora : à la chasse aux entreprises et aux jeunes

    Chacun cherche quelque chose dans les allées du Salon Micronora consacré aux micro-techniques : des clients, des fournisseurs, de futurs salariés, des stages, des étudiants...

    Mis à jour le 28/09/2016
  • Industries chimiques cherchent apprentis

    L'Union des industries chimiques du Grand Est veut développer l’apprentissage. Le secteur représente plus de 9 000 emplois en Alsace, et l’évolution constante des technologies nécessite des besoins spécifiques de formation. Rencontre avec un apprenti.

    Publié le 28/09/2016
les + lus
les + partagés