Bordeaux : un policier se suicide au commissariat

Un policier s'est suicidé samedi soir à l'Hôtel de police de Bordeaux, a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Le brigadier-chef de la Brigade anti-criminalité (BAC), âgé d'une quarantaine années s'est pendu au sein du commissariat. 

  • Hélène Chauwin avec l'AFP
  • Publié le , mis à jour le
© CC by PA via Wikimédias

© CC by PA via Wikimédias

Son corps  a été découvert vers 21h40 (...) au sein du commissariat central", a déclaré  le vice-procureur Bertrand Rouède, plus précisément dans un garage de l'hôtel de police. Le suicide se serait produit en fin d'après-midi. Ses collègues ont observé une minute de silence en présence du préfet, venu sur place. 

Ce brigadier-chef de la Brigade anti-criminalité (BAC), âgé d'une quarantaine d'années, ne travaillait pas au moment du drame et n'a pas utilisé son arme de service.

Une autopsie a été ordonnée mais il n'y a "pas trop de doutes sur ce qui a pu se passer", a précisé le magistrat.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Le suicide a été effectué par pendaison, indique-t-on par ailleurs de sources proches du dossier. Le brigadier-chef était en arrêt-maladie depuis 15 jours, en hospitalisation libre à l'hôpital Charles Perrens, après déjà une tentative de suicide, ajoute-t-on de mêmes sources.

L'actu de votre région en vidéo

2 à 4000 manifestants pour la libération des "faiseurs de paix"

Samedi après-midi, ils ont défilé dans les rues de Bayonne. Parmi eux, des élus de tous bords.

Lire l'article
Qui sont les cinq interpellés de Louhossoa au Pays basque ?
les + lus
les + partagés