publicité

Gironde : l'identité d'un médecin bordelais usurpée, un homme écroué à Chartres

 A Chartres, un faux médecin qui a tenté d'exercer aux urgences de l'hôpital a été écroué. Il avait usurpé l'identité d'un praticien bordelais.

  • C.O
  • Publié le
© Pierre Heckler/maxppp

© Pierre Heckler/maxppp

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, s'était fait passer pour un médecin dans le but d'être embauché à l'hôpital de Chartres. Il s'y était présenté mercredi dernier pour proposer ses services. Un tour de passe passe rendu possible grâce à une usurpation d'identité. Celui-ci s'était en effet fait passer pour un praticien Bordelais. 

Il aurait alors commencé à travailler sur place sous la forme d'une journée d'immersion. C'est au service des urgences que l'homme aurait commencé à oeuvrer. Mais très rapidement d'autres médecins auraient décelé le mensonge.

Une enquête interne aurait alors été lancée, confirmant la supercherie. L'homme a donc été interpellé jeudi. Placé en garde à vue, il a été mis en examen pour exercice illégal de la médecine, usurpation d'identité et escroquerie.


  • Des lycéens à la découverte de la Justice

    Ils n'ont rien fait de répréhensible mais pour autant auront passé une journée au tribunal de Périgueux. Des lycées de Thiviers se sont glissés le temps d'un procès dans la robe de juristes.

    Publié le 02/06/2016
  • Bayonne : le procès du quartier Plantoun renvoyé en novembre

    Le procès dit " du quartier Palantoun " a été renvoyé au mois de novembre 2016 par le tribunal de grande instance de Bayonne. Les propriétaires devront encore attendre pour savoir qui va les rembourser du préjudice subi. Depuis des années, leurs biens se dégradent anormalement.

    Mis à jour le 30/05/2016
  • Manif anti-loi travail à Bordeaux : 3 jeunes jugés en comparution immédiate

    Des heurts ont opposé plusieurs groupes de manifestants entre eux hier, en fin d'après-midi, à l'issue de la manifestation contre la loi travail dans le centre-ville de Bordeaux. La police, intervenue pour les séparer, est devenue la cible de ces individus masqués. Trois ont été interpellés. 

    Mis à jour le 13/05/2016
les + lus
les + partagés