Employer une personne handicapée renforce l'esprit d'entreprise

Dans l'industrie pharmaceutique, l'accord branche encourage l'emploi de salariés handicapés. Astellas en a fait une valeur d'entreprise depuis deux ans. Le groupe international dit pourquoi aux Abilympics. "ça stimule l'envie de se dépasser" . 

  • Par Hélène Chauwin
  • Publié le
Une personne handicapée au stand de Astellas, une entreprise pharmaceutique © HC

© HC Une personne handicapée au stand de Astellas, une entreprise pharmaceutique

270 collaborateurs en France,  17 000 dans le monde mais 10 seulement en Aquitaine. Le japonais Astellas est un grand groupe pharmaceutique à l'échelle humaine qui a fait le choix  d'une politique en faveur des salariés handicapés
Ce qui l'a incité ? Le nouvel accord branche qui prévoit des aides financières mais aussi  des aides au conseil, à l'innovation, à l'accompagnement. 

"Cet accord de branche a créé une dynamique. Des correspondants ont été nommés. Un réseau s'est formé avec un partage de bonnes pratiques et de succès" explique Armelle Arisi, responsable de la mission handicap.


Quand l'intégration d'un salarié handicapé est réussie, on constate que c'est tout un collectif de travail qui se crée autour de nouvelles valeurs. Ca renforce le collectif, l'esprit d'entreprise, l'envie de se dépasser. 


Une intégration réussie se prépare. Il faut accompagner les collègues, expliquer l'adaptation du poste de travail qui pourrait passer pour de la discrimination positive. L'entreprise organise des réunions avec l'ensemble des collègues concernés et fait appel, si nécessaire, à des cabinets extèrieurs spécialisés. 

Un salarié qui avait des difficultés à tourner la tête a été recruté. Ses collègues ont appris à bien se positionner face à lui, à ne pas se froissers'il ne se retournait pas quand on lui adressait la parole. 

Mais si l'intégration est réussie, l'entreprise est gagnante. Les salariés aussi. Justice Foucault-Serre l'a constaté.  

Ca change aussi le regard en tant que citoyen. On découvre nos collaborateurs en situation de handicap avec son côté vertueux, on accepte la différence" 


En deux ans, 9 postes ont été aménagés en France. Le groupe s'approche du taux légal d'emploi de salariés hanidacpés avec 5% affiché cette année. 
Une personne mal-entendante croquant une visiteuse d'Abilympics. © HC

© HC Une personne mal-entendante croquant une visiteuse d'Abilympics.


Pour les Abilympics, elle a essayé d'interpeller le public en demandant à une personne non-entendante de croquer les passants. Un prétexte pour engager le dialogue sur le handicap au travail. 

Une brochure a également été éditée à destination des jeunes visiteurs. 
© HC

© HC







L'actu de votre région en vidéo

Entretien avec Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation

Éric Trappier, PDG du groupe Dassault Aviation, se réjouit de la vente des 36 Rafale à l'Inde lors de l'ADS Show. Entretien par Serge Guynier.

Lire l'article
Vente de Rafale à l'Inde, épilogue d'une saga de plus de neuf ans
les + lus
les + partagés