publicité

Le point dans les Landes toujours en vigilance orange pour crues et inondations

Dans le département, la décrue est lente mais inégale. Le bassin de l'Adour est aujourd'hui en première ligne. Le cours d'eau a atteint 5,5 mètres, battant le record de 99. La vigilance est de mise également  dans le secteur des Gaves.

  • Par Hélène Chauwin
  • Publié le , mis à jour le
Saint-Jean-de-Lier ce mardi matin © France 3 Aquitaine

© France 3 Aquitaine Saint-Jean-de-Lier ce mardi matin

Dans le Sud-Ouest, les crues se propagent maintenant en plaine, notamment sur la Garonne marmandaise et l'Adour moyen, précise Météo-France. 3 cours d'eau sont en vigilance orange : l'Adour moyen, la Midouze et les Gaves réunis. 

Arrosées par l'Adour, Pontonx et Dax connaissent ainsi un pic de crue, avec respectivement 5,25 et 5,65 m, précise la préfecture. La situation en fin de journée avec le reportage de Patrick Pannier : 

Front des inondations à Dax

Mardi 28 janvier 2014



Au nord de Dax, un "barrage de contention" a été installé sur une route partiellement inondée "afin d'éviter une surcharge hydraulique" sur le mur d'un commerce.

Installation d'un barrage anti-crue près de Dax, le 28 janvier 2014 © Patrick Pannier / France 3 Aquitaine

© Patrick Pannier / France 3 Aquitaine Installation d'un barrage anti-crue près de Dax, le 28 janvier 2014


 

A Dax toujours, par mesure de précaution, 57 militaires de la sécurité  civile ont été déployés en renfort.  Les automobilistes ont du prendre leur mal en patience. L’accès de la ville par les berges de l’Adour est fermé, ce qui occasionne de nombreux bouchons. 
A Dax, l'Adour est sorti de son lit

Sur la Midouze, affluent de l'Adour, le pic de crue devrait arriver mardi après-midi à Mont-de-Marsan (5 m attendus) et à Tartas (3,20).
A Mont-de-Marsan, où quatre personnes ont été évacuées mardi matin, un homme âgé a été secouru par les pompiers après s'être aventuré au volant de sa voiture sur un quai, poursuit la préfecture qui recommande de ne pas s'approcher des berges.

En outre, le secteur des gaves réunis, près de Peyrehorade, est sous surveillance après avoir été placé en milieu de matinée en vigilance orange, rejoignant ainsi l'Adour moyen et la Midouze.

Par ailleurs, en amont, une décrue "lente" s'amorçait à Saint-Sever, Aire-sur-Adour ou Grenade-sur-l'Adour, communes touchées lundi par les crues, selon la préfecture.

Dans le département, la préfecture des Landes faisait état de 135 habitations isolées mais régulièrement visitées par les pompiers ou la sécurité civile.
Une trentaine de routes, surtout des départementales restent coupées. L'alerte orange de Météo-France est valable jusqu'à demain 6h.

Le point à la mi-journée dans les Landes avec Ludivine Tachon : 
Ludivine Tachon en direct dans le Midi Pile

A Saint-Jean-de-Lier, les élèves n'ont pas repris le chemin de l'école. Le village isolé près de Tartas a les pieds dans l'eau depuis 3 jours. Sa seule arme contre les inondations, c'est la solidarité. 
St-Jean-de-Lier connaît bien ces phénomènes. Les digues sont entretenues mais le village est sacrifié au profit de villes plus importantes. sur place, le ras-le-bol commence à se faire sentir. 
St-Jean-de-Lier inondé depuis 3 jours



L'actu de votre région en vidéo

Walibi : un parc à succès

Les français aiment les parcs d'attraction. Dans notre région, Walibi ne désemplit pas. Un succès qui l'amène à bientôt s'agrandir

BP. Morin / D. Mazères

© franceinfo

les + lus