publicité

De la bouse de vache et du fumier pour produire de l'électricité

C'est le principe de la méthanisation encouragé par l'Ademe. Il permet aux agriculteurs de revaloriser 100% de leurs déchets organiques, d'être autonomes en énergie et de revendre de l'électricité à EDF. Reportage à Castelmoron dans une ferme du Lot-et-Garonne.

  • Par CA
  • Publié le
Les 80 vaches de Dominique Bousquet, agriculteur à Castelmoron, produisent chaque jour 6 tonnes de déchets. Une masse providentielle qui permet d'alimenter un "digesteur". L'apareil absorbe et valorise toutes les matières organiques de l'exploitation.

"La méthanisation c'est tout simplement la digestion de matières organiques en l'absence d'oxygène" précise Benoît Faure, technicien agricole. "Le gaz produit est un mélange de méthane et de CO2 et ce méthane va être utilisé dans une génératrice pour produire de l'électricité et de la chaleur". 

Grâce à ce système Dominique Bousquet produit de l'électricité jour et nuit, quatre fois plus que les besoins de son exploitation, et revend le surplus (83%) à EDF. 

L'installation a un coût : 480 000 euros. Mais l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, qui veut encourager cette pratique, aide financièrement les agriculteurs en prenant à sa charge 30% du prix du méthaniseur.

Regardez le reportage de Jean-Michel Daguenet et Benoit-Pierre Morin :

Bouse et fumier utilisés pour produire de l'électricité

C'est le système dit de méthanisation. Reportage dans une ferme du Lot-et-Garonne qui produit 75 kwatt d'électricité par an. Interviennent dans ce reportage: 1/Dominique Bousquet - agriculteur laitier, 2/Benoît Faure - technicien, 3/Laurent Thibaud - dir régional de l'agence de l'environnement et de la matrise de l'énergie  -   - 



les + lus
les + partagés