La classe inversée expérimentée dans un lycée de Bayonne

Le lycée Villa Pia propose des cours à étudier d'abord chez soi avant de les détailler en classe via un site internet intéractif. L'expérimentation a commencé à la rentrée 2015 avec les maths. Elle semble impliquer davantage les élèves dans leur travail et pourrait s'étendre à d'autres matières.

  • Par CA
  • Publié le
Antton Lans, le prof de math de Baptiste, élève de seconde, envoie une nouvelle vidéo toutes les deux semaines, à chaque nouveau chapitre dans son cours. "Il la poste sur un site internet où tous les élèves ont un compte et doivent répondre au questionnaire ensuite. Le prof voit les réponses de tous les élèves" nous explique Baptiste.

Cette méthode permet d'anticiper le cours pour mieux l'assimiler. "Je n'ai pas à passer du temps à amener une nouvelle leçon de manière frontale" explique Antton Lans. "Je mets les élèves en activité et du coup je passe voir qui a compris et qui n'a pas compris". 

C'est ce qu'on appelle la "classe inversée". L'enseignant peut consacrer plus de temps à chacun de ses élèves grâce au temps gagné sur la leçon découverte en amont. "Ca permet à mon fils d'ête actif dans ses devoirs, dans son travail scolaire" observe, satisfait, le père du jeune Baptiste.

Regardez le reportage d'Alexandre Perrin et Sandrine Estrade :

Une nouvelle méthode d'enseignement expérimentée à Bayonne

Les nouvelles leçons sont d'abord étudiées à la maison via un site internet interactif, le prof a ensuite plus le temps pour les explications en cours. Interviennent dans ce reportage: 1/Baptiste Vivant, Elève de seconde au lycée Villa Pia, 2/Sébastien Vivant, Père de Baptiste, 3/Antton Lans, Professeur de mathématiques  -   - 





  • Principaux et proviseurs dans la rue à Bordeaux

    Ils manifestent rarement. Les chefs d'établissement du secondaire se sont rassemblés ce mercredi matin devant le rectorat de Bordeaux. Un mouvement national pour exprimer leur ras le bol. Les personnels de direction de l'Education nationale veulent une meilleure reconnaissance de leur profession.

    Mis à jour le 21/09/2016
  • L'académie de Bordeaux sommée d'inscrire deux étudiants en STAPS

    Le tribunal administratif de Bordeaux a donné raison, lundi 19 septembre, à deux étudiants de Bordeaux et Pau, qui s'étaient vus refuser l'entrée en première année dans la filière de leur choix suite à un tirage au sort. Ils devront être inscrits dans les 15 jours.

    Mis à jour le 21/09/2016
  • Education : les filières sport

    Les sections sportives scolaires se développent. Certains colllèges et lycées ont aménagé l'emploi du temps de leurs élèves pour les accompagner dans leur double projet éducatif et sportif.

    Mis à jour le 21/09/2016
les + lus
les + partagés