Six mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende pour le propriétaire du Zoo du Bouy

Le Tribunal Correctionnel de Clermont-Ferrand a été plus sévère que les requisitions du parquet à l'encontre du propriétaire du zoo du Bouy, à Champetière.

Par Richard Beaune

Hier, à l'issue de 4 heures de débats, le parquet avait requis 4 mois de prison avec sursis pour le propriétaire du Zoo du Bouy à Champetière, près d'Ambert dans le Puy-de-Dôme. Finalement, le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand a été plus sévère et a condamné Alain Albrecht a six mois de prison avec sursis, 2000 euros d'amende et surtout l'interdiction pendant un an d'exercer son activité au parc animalier.
Il conteste toujours les faits qui lui sont reprochés, à savoir maltraitance infligées aux animaux, mauvaises tenues de registres et a décidé de faire appel de cette décision.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUN TRIP : l'arrivée à Lyon 2/2

Près de chez vous

Les + Lus