Une carte vitale à 4600 euros pour lutter contre les déserts médicaux

4600 euros par mois pour inciter les jeunes médecins à s'installer dans les déserts médicaux, c'est l'idée de Marisol Touraine. La ministre de la santé veut guérir un mal de plus en plus prégnant en France et notamment en Auvergne.

Par Stéphane Moccozet avec Christian Darneuville

4600 euros par mois pour inciter les jeunes médecins à s'installer dans les déserts médicaux, c'est l'idée de Marisol Touraine. La ministre de la santé espère guérir un mal de plus en plus prégnant en France et notamment en Auvergne. Cette mesure qui sera mise en place l'année prochaine est diversement appréciée.

Dans l'Allier, Laurent Daniel a ouvert son cabinet voilà dix mois. C'est par vocation qu'il s'est installé en zone rural, à Beaulon précisément, dans le département de l'Allier. Sa femme est né dans cette commune de 1700 habitants, et contre la promesse de s'y installer, il avait pu profiter autrefois du dispositif "Wanted", mis en place en 2006 dans l'Allier, une bourse d'étude de 36000 euros. Aujourd'hui, le docteur Daniel pense que l'idée de Marisol Touraine n'est pas forcément mauvaise mais qu'il faudrait aller plus loin. "Il me faudrait une secrétaire mais je n'en ai pas les moyens", dit-il.

Ces généralistes soutenus par le ministère de la santé, appelés "praticiens territoriaux de médecine générale", se verront garantir un revenu par l'Etat d'au moins 4600 euros par mois pendant deux ans. Dans l'Allier, 18 étudiants en médecine ont signé un contrat avec le département et ont promis en échange de la bourse de s'installer pour au moins 6 ans dans un secteur rural déficitaire en offre de soin.

Portrait d'un médecin en zone rurale
Reportage de Christian Darneuville et Fabrice Dutriaux. Intervenants: Laurent Daniel (Médecin généraliste à Beaulon-03), Guillaume de Gardelle (Président du syndicat M.G. France en Auvergne)

 

Vos commentaires

Sur le même sujet

Préparation physique en salle hermétique

Actualités locales

Les + Lus