De la capoeira à Clermont-Ferrand

La capoeira ? Vous ne connaissez pas ? Voici quelques photos et informations pour vous aider à mieux comprendre cette pratique importée du Brésil.

Par Sébastien Kerroux

La capoeira, art martial afro-brésilien, symbolise la liberté. Pour mieux comprendre l'origine de cette expression, il faut avant tout savoir qu'il s'agit d'une pratique de combat remontant au temps de l'esclavage au Brésil. Les esclaves s'en servaient pour échapper aux maîtres qui souhaitaient les récupérer.  La capoeira mêle des phases de combats et de danses. Elle exprimerait la rébellion contre la société esclavagiste. Elle se distingue des autres arts martiaux notamment par son côté ludique et souvent acrobatique.

A Clermont-Ferrand, l'association Capoeira Antiga Cultura Guerreira Auvergne dispense depuis près de 15 ans ses enseignements.

La Capoeira


Aujourd'hui, la capoeira n'est plus vraiment un sport de combat, même si l'on retrouve quelques similarités avec le judo. Cette pratique est avant tout un état d'esprit, une philosophie. Comme le yoga, elle permet à ses adeptes de se vider de leur stress, de mieux se connaître eux-mêmes, et d'entrer dans un état de bien-être.
On peut aussi définir la capoeira comme un jeu. Un jeu qui permet aux capoeiristes de se rassembler et de former une véritable "famille". Si cet art martial permet de mieux se connaître, il permet aussi de mieux connaître ses partenaires. La personnalité d'un capoeiriste se reflète en effet à travers chacun de ses mouvements.

Maxime (2e année de capoeira) et Dieucel (5e année) ont expliqué à Laurent Pelletier et Bruno Lebret quelques caractéristiques de cet art martial...peu connu du grand public...mais aussi quelques-uns de ses atouts.

La capoeira en quelques mots
Témoignages de Maxime et Dieucel, deux capoeiristes clermontois.

 

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus