Qui sont les députés auvergnats les plus actifs ?

Après un an de mandat, le site nosdeputes.fr a publié une synthèse de l'activité des députés. / © JOEL SAGET / AFP
Après un an de mandat, le site nosdeputes.fr a publié une synthèse de l'activité des députés. / © JOEL SAGET / AFP

Le 17 juin 2012, la gauche, Parti Socialiste en tête, prenait les commandes de l'Assemblée Nationale. Un an plus tard, on constate que le Top 3 des députés auvergnats les plus actifs est dominé par le communiste André Chassaigne devant l'écologiste Danielle Auroi et l'UMP Jean-Pierre Vigier.

Par Stéphane Moccozet

Voilà un peu plus d'un an que l'Assemblée Nationale a basculé à gauche. Voilà un peu plus d'un an que les députés ont pris place dans l'hémicycle du Palais Bourbon et dans les différentes commissions. L'occasion est belle en ce mois de juin, traditionnellement celui des examens et plus particulièrement du Bac, de distribuer les bonnes et les mauvaises notes aux représentants des différentes circonscriptions.
 
Le 22 juin dernier, soit un an et cinq jours après le second tour des élections législatives, l'Observatoire Citoyen de l'Activité Parlementaire (nosdeputes.fr) a publié une synthèse générale en retenant divers critères. On peut ainsi décortiquer l'activité de nos élus dans plusieurs domaines.
 
Les nouveaux, assidus en commission
 
André Chassaigne (Front de Gauche) est le plus assidu des députés auvergnats puisqu'il totalise 40 semaines de présence depuis le début de la quatorzième législature de la Vème République, c'est deux fois plus qu'Alain Marleix (UMP), élu dans le Cantal. Celle qui a fait tomber la Giscardie, Danielle Auroi (EELV), arrive en tête du classement des présences en commission en ayant assisté à 118 réunions, devant Jean-Pierre Vigier (UMP, Haute-Loire). Alain Marleix (24) et Laurent Wauquiez (23) ferment la marche.
Odile Saugues, la grande muette
 
Dans l'hémicycle, on constate de gros écarts en termes de prises de parole. En raison de son statut de président du groupe Front de Gauche à l'Assemblée Nationale, André Chassaigne s'est naturellement exprimé davantage que les autres représentants auvergnats: 1 392 fois (interventions courtes et longues confondues). Le député communiste du Puy-de-Dôme n'a pas sa langue dans sa poche au contraire de la députée socialiste de la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme, Odile Saugues, qui a pris la parole deux fois en un an. Odile Saugues peut même se voir décerné le prix de la grande muette puisqu'elle n'a posé aucune question orale, Guy Chambefort (PS, Allier) non plus.
Enfin, en Auvergne, la force de proposition n'est pas une spécialité socialiste. Sur les seize propositions de loi ou de résolution dont un député auvergnat est l'auteur, aucune n'émane du PS quand huit sont à mettre à l'actif d'André Chassaigne, et quatre à celui de l'écologiste Danielle Auroi. De son côté, Jean-Pierre Vigier en a cosignées 131, Alain Marleix 45 et André Chassaigne, 41.

André Chassaigne, premier de la classe
 
En retenant tous les critères utilisés par nosdeputes.fr pour étudier l'activité parlementaire et en attribuant des points dans chacune des catégories (12 au premier, 1 au dernier), on peut établir un classement général symbolique largement dominé par André Chassaigne. Suivent Danielle Auroi et Jean-Pierre Vigier alors qu'Odile Saugues et Guy Chambefort sont bons derniers.

Le classement

 


PlaceDéputésPoints
1André Chassaigne (FDG, 63)132
2Danielle Auroi (EELV, 63)122
3Jean-Pierre Vigier (UMP, 43)114
4Christine-Pirès Beaune (PS, 63)95
5Jean-Paul Bacquet (PS, 63)84
6Gérard Charasse (PRG, 03)81
7Laurent Wauquiez (UMP, 43)79
8Bernard Lesterlin (PS, 03)76
9Alain Marleix (UMP, 15)75
10Alain Calmette (PS, 15)72
11Odile Saugues (PS, 63)50
12Guy Chambefort (PS, 03)45
 

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

JS enfants découvrent anciens thermes Aix-les-B.

Près de chez vous

Les + Lus