12 juillet 1964: duel au sommet du puy de Dôme entre Anquetil et Poulidor

Le Français Jacques Anquetil (G), maillot jaune de leader, est au coude à coude avec son compatriote Raymond Poulidor dans l'ascension du Puy de Dôme, le 12 juillet 1964 lors de la 20ème étape du Tour de France, menant les coureurs de Brive à Clermont-Ferrand. A l'arrivée, Poulidor, 3ème, reprendra 42 secondes à Anquetil, insuffisant cependant pour empêcher le Normand de remporter à Paris son 5ème Tour de France. / © AFP PHOTO
Le Français Jacques Anquetil (G), maillot jaune de leader, est au coude à coude avec son compatriote Raymond Poulidor dans l'ascension du Puy de Dôme, le 12 juillet 1964 lors de la 20ème étape du Tour de France, menant les coureurs de Brive à Clermont-Ferrand. A l'arrivée, Poulidor, 3ème, reprendra 42 secondes à Anquetil, insuffisant cependant pour empêcher le Normand de remporter à Paris son 5ème Tour de France. / © AFP PHOTO

De cette 20ème étape du Tour 64, on se souvient rarement du nom du vainqueur au sommet du géant des dômes, Julio Jimenez. En revanche, le duel entre Jacques Anquetil et Raymond Poulidor fait partie de l'histoire. Le 12 juillet 64, le jour où le second a cru qu'il allait enfin détrôner le premier.

Par Stéphane Moccozet

C'était le 12 juillet 1964. Ce jour-là, le sommet du puy de Dôme était noir de monde. Des milliers de spectateurs s'étaient installés sur le géant pour assister au final de la 20ème étape du Tour de France entre Brive-la-Gaillarde et le sommet auvergnat.

Ce jour-là, le peloton a parcouru 237,5 km et, à l'arrivée, c'est Julio Jiménez qui s'est montré le plus fort en attaquant dans la montée du puy de Dôme et en laissant sur place Federico Bahamontès, Raymond Poulidor et Jacques Anquetil. L'Espagnol a remporté dans les volcans sa deuxième victoire d'étape sur ce Tour 64 après un succès quelques jours plus tôt à Andorre mais ce qui est resté dans l'histoire de ce 12 juillet, c'est davantage le duel Poulidor/Anquetil.

Quand les coureurs partent de Corrèze, Jacques Anquetil, maillot jaune, possède 56 secondes d'avance sur son dauphin. Il reste quatre dont un contre-la-montre individuel favorable à celui qui a déjà remporté quatre fois le Tour. Dans la montée vers le sommet, alors que Jimenez est pris en chasse par Bahamontès, Anquetil et Poulidor avance sur la même ligne. Le bitume défile sous leurs roues et rapprochent Anquetil d'une cinquième victoire finale. Mais à moins d'un kilomètre de l'arrivée, Jacques Anquetil craque et Raymond Poulidor en profite pour s'envoler. L'écart entre les deux coureurs se creuse à vue d'œil mais pas suffisamment pour que Poulidor puisse espérer remporter le Tour de France. Au sommet du puy de Dôme, il devance le maillot jaune de 42 secondes. Au classement général, les deux hommes ne sont plus séparés que par 14 secondes.
Le Tour au sommet du PDD 64
Commentaire de Robert Chapatte - INA


 

Le Tour de France au sommet du puy de Dôme

  • 1952 - Victoire de Fausto Coppi (Limoges-puy de Dôme)
  • 1959 - Victoire de Federico Bahamontes (CLM - Clermont-Ferrand-puy de Dôme)
  • 1964 - Victoire de Julio Jimenez (Brive-puy de Dôme)
  • 1967 - Victoire de Felice Gimondi (Limoges-puy de Dôme)
  • 1969 - Victoire de Pierre Matignon (Brive-puy de Dôme)
  • 1971 - Victoire de Luis Ocana (Nevers-puy de Dôme)
  • 1973 - Victoire de Luis Ocana (Brive-puy de Dôme)
  • 1975 - Victoire de Lucien Van Impe (Aurillac-puy de Dôme)
  • 1976 - Victoire de Joop Zoetemelk (Tulle-puy de Dôme)
  • 1978 - Victoire de Joop Zoetemelk (CLM - Besse-puy de Dôme)
  • 1983 - Victoire de Angel Arroyo (CLM - Clermont-Ferrand-puy de Dôme)
  • 1986 - Victoire de Erich Maechler (Saint-Etienne-puy de Dôme)
  • 1988 - Victoire de Johnny Weltz (Limoges-puy de Dôme)

A lire aussi

Sur le même sujet

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus