Le volcan de Montpeloux s'éveille durant tout l'été

Au coeur du volcan de Montpeloux, une scène au bord de l'eau accueille les spectateurs le temps d'un été. La nuit tombée, tous les jeudis, la magie opère.
Au coeur du volcan de Montpeloux, une scène au bord de l'eau accueille les spectateurs le temps d'un été. La nuit tombée, tous les jeudis, la magie opère.

Chaque été, depuis 8 ans déjà, le volcan de Montpeloux s'éveille à la culture. Situé au coeur de la vallée de l'Ance, dans le Puy-de-Dôme, il propose des rendez-vous culturels tous les jeudis à la nuit tombée. Sur une scène au bord de l'eau. Un véritable théâtre à ciel ouvert.

Par Evelyne Rimbert

C'est l'un des rares volcans du Forez.

Le Montpeloux fait partie des rares exemples de reliefs volcaniques des Monts du Forez, aux confins d'Auvergne et de Rhône-Alpes. Au coeur de  la vallée de l'Ance, sur la commune de Saillant, dans le Puy-de-Dôme.

Inscrit à l'inventaire des sites pittoresques du département, ce volcan a longtemps servi de promontoire à un puissant château fort. Avant d'être grignoté peu à peu par les travaux d'une carrière de basalte. Permettant ainsi au visiteur de pénétrer dans son cratère vieux de 18 millions d'années.
La cristallisation de l'ancien lac de lave qui l'emplissait a permis de créer de superbes orgues hexagonales. Qui fascinent aujourd'hui les géologues, invitent à la contemplation et au spectacle. 

Une scène au bord de l'eau

Car depuis 8 ans, le volcan de Montpeloux s'offre son festival. Dans un véritable théâtre à ciel ouvert. Tous les jeudis dès la nuit tombée, la magie opère. Sur une scène totalement inédite. Au bord de l'eau et au coeur du volcan.

Théâtre, concerts, cirque, stages pour enfants et adultes composent le menu du Festival de Montpeloux. A découvrir jusqu'au 22 août.

Le volcan de Montpeloux en activité durant tout l'été
Reportage réalisé par Richard Beaune et Laurent Pastural lors du ciné concert du 11 juillet. Intervenants : André RICROS (Musicien de l'Auvergne Imaginée), Pascal BESSE (Petit-fils du pharmacien).




Sur le même sujet

La réaction de Michel Fanget

Actualités locales

Les + Lus