Vaulx-en-Velin: un camp de Roms ravagé par un incendie

Vers 15h30, le sinistre était maîtrisé. / © Christian Conxicoeur, France 3 Rhône Alpes
Vers 15h30, le sinistre était maîtrisé. / © Christian Conxicoeur, France 3 Rhône Alpes

Le feu s'est déclaré en début d'après-midi dans un des campements roms de Vaulx-en-Velin de 2000m2. Quatre blessés légers sont à déplorer et 300 à 400 personnes seraient à reloger. Le maire en appelle au préfet.

Par CC/DW/AFP

Incendie dans un camp de Roms de Vaulx-en-Velin

Selon le maire de Vaulx-en-Velin, Bernard Genin (PCF), qui s'est rendu sur place, c'est une bagarre entre des occupants de ce camp de 2.000 m2 qui serait à l'origine du sinistre.

L'incendie n'a pas fait de victimes dans ce camp occupé officiellement par 300 à 400 Roms. Il était toutefois difficile de dire combien d'entre eux se trouvaient sur place au moment des faits. Selon le commandant des opérations de secours, le lieutenant-colonel Pascal Grange, 4 blessés légers sont à déplorer, deux parmi les Roms, un policiers et un pompier, tous incommodés par les fumées et la très forte chaleur lors de l'incendie.

 / © Christian Conxicoeur
/ © Christian Conxicoeur

Le feu, qui a détruit près de la moitié des cabanons de bois, s'est déclaré vers 13H30. Selon des témoins rencontrés sur place, au moins trois explosions on eut lieu, dues sans doute Notre équipe sur place a pu constater que deux heures plus tard, le sinistre était circonscrit, même si les pompiers continaient à arroser les abris de fortune, pour éviter toute reprise des flammes.

Quatre bus ont été réquisitionnés pour prendre en charge les occupants du camp dans l'attente d'une décision de relogement. "Les Roms ne pourront reprendre possession du camp et je ne veux pas ouvrir un local municipal pour refaire démarrer un nouveau camp", a déclaré Bernard Genin, selon lequel "les habitants riverains sont excédés" par les nuisances.

 / ©
/ ©

Et d'en appeler au préfet pour l'aider à reloger les Roms : "Le préfet doit prendre une décision de réquisitionner", a-t-il dit, soulignant que la justice administrative avait dans deux décisions distinctes, ordonné les expulsions. A cette heure, aucune réponse de la préfecture n'avait été adressée par la préfecture à l'élu. 

Si vous avez des photos de l'incendie, merci de nous les faire parvenir sur webf3lyon@gmail.com.

Sur le même sujet

Gannat (03): le festival des cultures du monde met à l'honneur la Colombie

Près de chez vous

Les + Lus