VIDEO. De l'importance de l'apprentissage précoce de la lecture chez les tout petits

En Haute-Loire, pour la quatrième année consécutive, les orthophonistes organisent l'opération "un bébé, un livre". Ces professionnels du langage distribuent des petits livres aux jeunes parents pour les sensibiliser à la nécessité d'un apprentissage précoce de la lecture chez les enfants.

Le syndicat des orthophonistes de Haute-Loire distribue pour la 4ème année des livres aux jeunes parents dans les maternités afin de les sensibiliser à la lecture chez les tout petits.
Le syndicat des orthophonistes de Haute-Loire distribue pour la 4ème année des livres aux jeunes parents dans les maternités afin de les sensibiliser à la lecture chez les tout petits.
Certes, il n'est jamais trop tard pour apprendre. Toutefois, en matière d'apprentissage à la lecture, le plus tôt est le mieux. C'est le message que délivrent les orthophonistes de Haute-Loire à la maternité du Puy-en-Velay à l'occasion de l'opération "un bébé, un livre", organisée pour la quatrième année.
 
Ces professionnelles, des femmes pour la plupart, vont à la rencontre des parents et leur offrent un livre-doudou en leur expliquant combien il est important de lire ou de raconter des histoires et des comptines très tôt aux jeunes enfants.
 
"Au niveau du regard, ça leur permet de capter des images et puis au niveau du langage, ils entendent des structures de phrases, ils prennent des habitudes, des repères, qu'ils peuvent utiliser plus rapidement après", explique la maman de Cléa qui est née quelques heures plus tôt. Il faut dire qu'elle était déjà convaincue de l'intérêt d'un apprentissage précoce de la lecture, en qualité d'enseignante, et son premier enfant, à 5 ans, est très demandeur de livres.  
 
Dans cette chambre, les orthophonistes prêchent des convaincus mais ce n'est pas toujours le cas. Et c'est justement pour prévenir les troubles du langage chez l'enfant, mais aussi dans le cadre de la lutte contre l'illettrisme, qu'est conduite l'action "un bébé, un livre". Adeline Lavastre, la présidente du syndicat des orthophonistes de Haute-Loire, raconte que "beaucoup de parents disent qu'ils voulaient attendre que leur enfant aille à l'école". Si elle conçoit qu'il n'est alors pas encore trop tard, elle souligne que la précocité dans l'apprentissage de la lecture rend son approche plus facile pour l'enfant. "Plus on en a bénéficié tôt, plus ça devient naturel", poursuit-elle. Des effets qui se feront forcément ressentir à la scolarité.

durée de la vidéo: 01 min 40
Le Puy-en-Velay: Op 1 bébé 1 livre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter