Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le 13 décembre 1994, Antoine Pinay, “le Sage de Saint-Chamond” disparaissait

SOURCE : fresques.ina.fr / © DR
SOURCE : fresques.ina.fr / © DR

Il y a 20 ans, Antoine Pinay, né en 1891 à Saint-Symphorien-sur-Coise, disparaissait à l'âge de 103 ans. L'industriel fut maire de Saint-Chamond (Loire), pendant plusieurs décennies. Il fut également Président du Conseil et Ministre des Finances, artisan du passage au nouveau franc.

Par DM (avec INA)

Antoine Pinay est élu maire de la commune de Saint-Chamond en 1929, ville où il dirige la tannerie familiale. Député indépendant de la Loire en 1936, sénateur en 1938, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain en juillet 1940. Il retrouve sans difficulté son siège de député en 1946. La quatrième République va sortir de l’ombre le parlementaire ligérien. Ainsi, en mars 1952, le président Auriol lui demande de former un gouvernement. L'élu de Saint-Chamond devient Président du Conseil. Il applique son programme de lutte contre l’inflation. Il prend d'importantes mesures pour restaures les finances publiques et notamment l'émission d'un emprunt indexé sur l'or. Cette expérience à la tête du gouvernement dure neuf mois. De février 1955 à janvier 1956, il devient ministre des Affaires étrangères.
En 1958, avec le retour au pouvoir du général de Gaulle, Antoine Pinay retrouve un poste de premier plan : il devient Ministre des Finances. Il lance un nouvel emprunt national et se voit notamment confier la tâche du passage au nouveau franc. En janvier 1960, en désaccord avec de Gaulle, Antoine Pinay quitte le gouvernement et se retire dans sa ville Saint-Chamond. Il se consacre à ses mandats de maire de Saint-Chamond jusqu'en 1977 et président du conseil général de la Loire (jusqu'en 1979). Antoine Pinay va tenir le rôle du sage. Le notable est d'ailleurs surnommé "le sage de Saint-Chamond".... De 1973 à 1974, il devient le premier médiateur de la République.

 

Sur le même sujet

Feyzin : pépiniériste en zone à risques

Près de chez vous

Les + Lus