Elections départementales dans le Puy-de-Dôme : La famille recomposée de la droite et du centre

Les 22 et 29 mars, les citoyens sont appelés aux urnes pour les élections départementales. Moins de cantons et une parité totale : Ce sont les nouveautés de ce scrutin. Les partis politiques se mettent en ordre de marche. Dans le Puy-de-Dôme, l'UMP, l'UDI et le MoDem se sont rassemblés.

Pour les élections dans le département du Puy-de-Dôme, l'UMP, l'UDI et le MoDem se réunissent. Au premier rang, Brice Hortefeux (UMP) Louis Giscard d'Estaing (UDI) et Michel Fanget (MoDem).
Pour les élections dans le département du Puy-de-Dôme, l'UMP, l'UDI et le MoDem se réunissent. Au premier rang, Brice Hortefeux (UMP) Louis Giscard d'Estaing (UDI) et Michel Fanget (MoDem). © Laurent Pelletier
Quel que soit le parti politique concerné, lorsqu’on assiste à la présentation des candidats pour les élections départementales, la nouveauté du scrutin saute aux yeux :  On compte en effet autant de candidates que de candidats. La loi impose la parité aux partis politiques pour ces élections.

Dans chaque département, les électeurs voteront pour un binôme, un couple composé d’un homme et d’une femme. Le nombre de cantons a été divisé par deux : Dans le Puy-de-Dôme, 31 cantons contre 61 précédemment. La carte des cantons désormais plus grands est disponible ici.


Le pari de l’alternance

La droite et le centre, victimes de leurs divisions lors des municipales à Clermont-Ferrand, sont parvenues à s’unir pour tenter de reconquérir le bastion socialiste du Puy-de-Dôme.
En choisissant de présenter sa liste le 24 janvier à Beaumont, ville de l’agglomération clermontoise passée à droite en mars 2014, l’opposition a mis en scène le symbole de l’alternance. La droite, alliée aux centristes de l’UDI et du MoDem, misent sur le désaveu des électeurs envers les socialistes.

Le sarkozyste Brice Hortefeux a vanté les qualités du chef de file de l’Union des Républicains du Puy-de-Dôme Jean Marc Boyer (UMP). En parlant de " sa
diplomatie, sa patience, son autorité," il l’a implicitement désigné comme le futur président en cas de victoire le 29 mars.


L’union est un combat

L’union de l’UMP, de l’UDI et du MoDem dans le Puy-de-Dôme servira-t-elle de modèle pour gagner les autres élections majeures de l’année 2015 dans la grande région Rhône-Alpes Auvergne ? L’UDI soutient en effet la candidature de l’ancien commissaire européen Michel Barnier contre celle du maire UMP du Puy-en-Velay Laurent Wauquiez. Agacé, Brice Hortefeux a dénoncé publiquement "ceux qui parlent haut et fort." Brice Hortefeux donnera officiellement sa préférence d’ici quelques jours.

durée de la vidéo: 01 min 56
Union de la droite et du centre aux Départementales


Les candidates et les candidats dans le Puy-de-Dôme


Aigueperse : Luc Chaput (conseiller sortant, maire d'Aigueperse) et une autre candidate
Ambert : Michel Sauvade (maire de Marsac-en-Livradois) et Valérie Prunier (ex adjointe à Arlanc).
Aubière : Pierre Riol (maire de Pérignat-les-Sarliève) et Frédérique Granjon.
Beaumont : Jean-Paul Cuzin (1 er adjoint de Beaumont) et Anne-Marie Picard.
Billom : Nathalie Sessa (maire de Saint-Dier d'Auvergne) et Jean- Baptiste Courchinoux (1 er adjoint à Vertaizon)
Brassac-les-Mines : Yves-Serge Croze (conseiller sortant, maire de Brassac) et Pascale Brun (maire d'Augnat).
Cébazat : Flavien Neuvy (maire de Cébazat) et Colette Bethune (conseillère municipale de Nohanent)
Chamalières : Jean Ponsonnaille (conseiller sortant) et Marie-Anne Basset (1 ere adjointe de Chamalières)
Châtel-Guyon : Lionel Chauvin (adjoint à Châtel-Guyon) et Anne-Marie Maltrait (conseillère municipale à Ménétrol)
Clermont-Ferrand 1 : Stanislas Renié et Fabienne Montel (conseillère municipale de Clermont-Ferrand)
Clermont-Ferrand 2 : Louis Coustes (conseiller municipal de Clermont) et Delphine Perry.
Clermont-Ferrand 3 : Julien Bony et Cécile Laporte.
Clermont-Ferrand 4 : Jean-Pierre Brenas (conseiller municipal de Clermont) et Blandine Rocca.
Clermont-Ferrand 5 : Géraldine Bastien (conseillère municipale de Clermont) et Louis Deteix.
Clermont-Ferrand 6 : Christiane Jalicon (conseillère municipale de Clermont) et Pierre Vaisse.
Cournon :  Benoît Sanchez et Jacqueline Bolis (adjointe au Cendre)
Gerzat : Pierre Montagnon (Adjoint à Gerzat) et Karine Depinay
Issoire : Bertrand Barraud (maire d'Issoire) et Jocelyne Bousquet (adjointe au Broc).
Lezoux : Daniel Peynon (conseiller sortant, maire de Joze) et Marie-France Marmy (adjointe à Lezoux)
Maringues : Philippe Lejzick et Bénédicte Boursier.
Les Martres-de-Veyre : Claude Graulière (conseiller général sortant) et Odile Michaux.
Les Monts du Livradois : en cours de désignation.
Orcines : Jean-Marc Boyer (conseiller sortant, maire de Laqueuille) et Martine Bony (maire de Vernines)
Pont-du-Château : Maxime Costilhes (conseiller municipal à Pont- du-Château) et une candidate en cours de désignation.
Riom : Stéphanie Flori-Dutour (1ere adjointe à Riom) et un candidat en cours de désignation.
Saint-Eloy-les-Mines : Jérôme Gaumet (maire de Pionsat) et Annie Mansat (conseillère municipale de Montaigut en Combrailles)
Saint-Georges-de-Mons : André Languille (maire de Jozerand) et Dominique Madeyre
Saint-Ours: Lionel Muller (conseiller sortant, maire de Chapdes- Beaufort) et Audrey Manuby (conseillère municipale de Savennes).
Sancy : Christophe Serre (conseiller sortant, maire de Tauves) et Ginette Raynaud (ex maire de Saint-Pierre-Colamine).
Thiers : en cours de désignation.
Vic-le-Comte : en cours de désignation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter