Monseigneur Luc Crépy, nouvel évêque du Puy fait étape dans son diocèse

Moins de deux semaines après sa nomination, le Père Luc Crepy, nouvel évêque du Puy qui succède à Mgr Brincard, passe actuellement quelques jours dans son futur diocèse.

Par Cyrille Genet

En attendant d'être ordonné et de prendre officiellement ses nouvelles fonctions le 12 avril prochain, le prélat est venu de Rome où il vit actuellement pour  découvrir la Haute-Loire et son évêché.
Portrait de Monseigneur Luc Crépy, évêque du Puy
Intervenant: Monseigneur Crépy, nouvel évêque du Puy. Reportage : Gérard Rivollier, Mathias Julliand.

Originaire du Nord de la France (né à Lille 12 mai 1958), Luc Crepy est l’aîné d’une famille de sept enfants, éduqués dans un climat de vie chrétienne, en particulier auprès de parents très engagés dans les Équipes Notre-Dame. Il termine ses études secondaires à Versailles où il rencontre les eudistes, avec qui il tisse des liens qui le conduiront plus tard à les rejoindre.

De 1976 à 1983, il entreprend des études universitaires à Lille puis à Paris et Bordeaux en biologie végétale. Muni d’un doctorat, il part deux ans au Brésil, à Brasilia, dans un centre de recherche agronomique. Au cours de ses années universitaires, la question d’une vocation presbytérale se pose et il participe à un parcours de discernement et de formation avec la Mission de France.

De retour en France, il choisit d’entrer chez les eudistes. En 1988, il est incorporé à la Congrégation de Jésus et Marie (les eudistes) et il est ordonné prêtre le 21 mai 1989.

Au cours de ses études, il se spécialise en théologie morale, en particulier en lien avec Xavier Thévenot, à l’Institut Catholique de Paris, où il sera chargé d’enseignement pendant près de 20 ans.
Il exerce son ministère d’abord comme curé et responsable du secteur pastoral de Brétigny-sur-Orge (diocèse d’Evry).

Puis de 1995 à 2001, il assure la charge de Recteur du Séminaire interdiocésain d’Orléans.
De 2001 à 2007, il est nommé Provincial de France-Afrique, au service de ses confrères eudistes. Pendant cette période, il assure la présidence de la Conférence des Supérieurs Majeurs de France. De 2005 à 2007, il participe aussi à l’aumônerie de prison de Fleury-Mérogis comme aumônier bénévole. En 2007, il retourne à Orléans pour un deuxième mandat de Recteur du Séminaire.

En 2012, il est élu vicaire général de sa congrégation et part à Rome. Là, il travaille plus particulièrement à la reconnaissance de saint Jean Eudes comme docteur de l’Église ; par ailleurs il enseigne à l’Université Pontificale Grégorienne, au Centre Saint-Pierre-Favre dans la formation de formateurs à la vie sacerdotale et religieuse.

Le 12 février 2015, il est nommé, par le Pape François, évêque du Puy-en-Velay.

Sur le même sujet

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus