Lyon - Exposition consacrée à Napoléon aux Archives départementales du Rhône

© France 3 RA
© France 3 RA

Une exposition sur le bicentenaire du passage de Napoléon à Lyon, en 1815, lors de l'épisode des Cent jours et de la tentative de reconquête du pouvoir, rappelle sa relation privilégiée de l'Empereur avec les Lyonnais. Le mythe est encore tenace... la ville porte encore les traces de cette idylle. 

Par dm

 / © France 3 RA Du 11 mars au 12 juin, l’exposition «L’aigle à Lyon» revient sur les liens forts qu’avaient tissé l’Empereur avec la Capitale des Gaules, et plus généralement avec le Département du Rhône. Dès sa prise de pouvoir, Napoléon avait décidé de relever Lyon, ville humiliée et défigurée durant  la période révolutionnaire. Le Consulat et l'Empire ont été un âge d'or pour Lyon.


En mars 1815, l'Empereur met fin à son exil sur l'Ile d'Elbe, fait retour en France. En route pour Paris, il s'arrête à Lyon. Le 11 mars, il entre triomphalement dans la capitale des Gaules, accompagné de plusieurs milliers d'hommes. Il est acclamé par la foule. Au moment de son départ, le 13 mars, il fait publier une affiche qui proclame son attachement à la ville de Lyon et qui se termine par une déclaration historique : "Lyonnais, je vous aime ! » . 

Lyon - Exposition Napoléon aux Archives départementales du Rhône
reportage de M.Figureau et JC.Adde - Edition locale du Grand Lyon - 11/3/15
 / © France 3 RA
/ © France 3 RA


Ronald Zins, Président de l'académie Napoléon, est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes

Ronald Zins, Président de l'académie Napoléon, est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes
Il est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes - 12/3/15


 

Sur le même sujet

Cybercriminalité : les entreprises sensibilisées à Clermont-Ferrand

Près de chez vous

Les + Lus