Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Soupçons de trafic d'animaux : comment l'enquête a débuté au zoo des Monts du Livradois d'Auvergne

Depuis le placement en détention de son propriétaire, le zoo est fermé, et des soigneurs s'occupent des animaux.  / © France 3 Auvergne
Depuis le placement en détention de son propriétaire, le zoo est fermé, et des soigneurs s'occupent des animaux. / © France 3 Auvergne

En octobre dernier, la DDPP, direction départementale de la protection des populations, examine les registres du zoo des Monts du Livradois d'Auvergne, et y constate des irrégularités. Certains des animaux ont disparu du parc sans que des échanges ne soient enregistrés dans les registres.

Par Alice Robinet avec AFP

Le propriétaire du parc zoologique des Monts du Livradois d'Auvergne, à Champétières, près d'Ambert (Puy-de-Dôme) a été mis en examen et écroué pour trafic international d'animaux protégés en bande organisée vendredi 27 mars.

50 000 pour les panthères des neiges


Alain Albrecht est soupçonné d'avoir acheté puis revendu plusieurs animaux dans le but de faire des bénéfices. Selon des informations publiées par le quotidien La Montagne, il aurait conclu récemment "une transaction (...) autour de deux panthères des neiges" achetées en Allemagne, qu'il aurait ensuite "cédées à des Russes" pour un montant de "50 000 euros".

Les soupçons de la DDPP


L'enquête débute en octobre 2014. La DDPP, direction départementale de la protection des populations de la préfecture du Puy-de-Dôme examine les registres du parc.

Jean-Pierre Macheteau, directeur de la DDPP, explique ce qui a éveillé les soupçons de ses services :

Les échanges d'animaux sont normaux entre les zoos. Mais quand on s'aperçoit que des animaux ne sont plus dans le zoo ni enregistrés dans les registres, là, il y a une vraie difficulté.







À la suite de ces constats, les gendarmes sont alertés puis la justice est saisie, pour aboutir à l'incarcération d'Alain Albrecht vendredi 27 mars.

"Mon client a été abusé"

Me Jean-Hubert Portejoie, avocat de l'exploitant du zoo, affirme que son client a été abusé et réclame sa libération " Naturellement nous avons fait appel de son placement en détention. Sa priorité est la survie du parc animalier et de ses animaux ".

Puy-de-Dôme: le propriétaire d'un zoo soupçonné de trafic international d'animaux
Sebastien Kerroux, Jean Jazeix et Amelie Desprès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Emmanuel Macron et les Alpes : retour sur deux ans et demi de visites

Près de chez vous

Les + Lus