Jean-Jack Queyranne candidat pour la grande région Rhône-Alpes-Auvergne

Le président sortant de Rhône-Alpes, le socialiste Jean-Jack Queyranne, annonce sa candidature pour les régionales de décembre et appelle au rassemblement de la gauche dés le premier tour pour conquérir la nouvelle grande région Rhône-Alpes-Auvergne.

© Philippe Merle / AFP
Le président sortant de Rhône-Alpes, le socialiste Jean-Jack Queyranne, annonce sa candidature pour les régionales de décembre et appelle au rassemblement de la gauche dés le premier tour pour conquérir la nouvelle grande région Rhône-Alpes-Auvergne.
"Je souhaite un rassemblement de premier tour" car "si nous partons divisés, nous courons le risque que la droite creuse l'écart au premier tour", explique-t-il dans un entretien au Progrès de Lyon publié mercredi.
"Il faut du réalisme", plaide-t-il car "l'idée d'une partie de la gauche de créer une sorte de Syriza à la française n'a pas marché".
Pourtant, le président socialiste de la région rhône-alpine a récemment connu quelques turbulences avec ses alliés écologistes qui s'étaient abstenus de voter en mars le plan Etat-région 2015/2020.
"Ce n'est certes pas un fleuve tranquille mais je crois qu'il y a des écologistes
responsables",
répond Jean-Jack Queyranne. Dans un communiqué publié mardi, le groupe d'Union de la droite et du centre (UDC) de la région raille cependant cette stratégie et "l'absence totale d'autorité du président Queyranne, aujourd'hui humilié par ses encombrants alliés écologistes".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections régionales
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter