Des cors des Alpes fabriqués dans un atelier de la Croix-Rousse

© France 3 RA
© France 3 RA

Le son du cor des Alpes se fait entendre au coeur du quartier lyonnais de la Croix-Rousse grâce de la reconversion professionnelle d'un ancien musicien d'orchestre symphonique formé à Lyon. Sandro Faïta s'est reconverti dans l'ébénisterie et s'est pris de passion pour cet instrument de 3,70 mètres.

Par dm

A première vue, l’instrument n’a pas l’air très pratique à transporter mais en fait, il se démonte. Au total, 80 heures de travail sont nécessaires pour fabriquer un cor. Un travail artisanal de longue haleine. Le musicien ébéniste a déjà reçu 25 commandes en cinq mois. Des commandes en provenance de Suisse, d'Allemagne et même de Corée. Ses clients : des conservatoires ou des professeurs de musique. Les cors sont utiliser pour le perfectionnement des musiciens qui jouent du trombonne ou de la trompette. On est loin de l'usage qu'en faisaient autrefois les bergers des Alpes...

Sandro Faïta, ancien corniste soliste reconverti dans l’ébénisterie et la fabrication de cors des Alpes : le reportage ci-dessous
Des cors des Alpes fabriqués dans un atelier de la Croix-Rousse
reportage de S.Kahldoun et P.Labé - Edition 19/20 Rhône-Alpes du 14/4/15

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le site mérovingien de Pressiat (Val-Revermont)

Près de chez vous

Les + Lus