42 migrants sont arrivés à Saint-Beauzire (43)

42 migrants venus de Calais sont arrivés mardi soir à Saint-Beauzire, près de Brioude en Haute-Loire. Après Varenne-sur-Allier et Pessat-Villeneuve, c'est le troisième centre d'accueil de la région Auvergne. Leur séjour doit là aussi durer un mois.

© France 3 Auvergne
42 migrants venus de Calais sont arrivés mardi soir à Saint-Beauzire, près de Brioude, en Haute-Loire. C'est le village de vacances Léo Lagrange qui sert d'hébergement a ces jeunes hommes.

Ils sont pour la plupart Soudanais ou Afghans, comme Jafar qui trouve l'endroit un peu isolé : "j'aimerais mieux être à un endroit où il y a du monde puisque si je ne peux pas aller en Angleterre, autant apprendre le français comme il faut et connaître la culture française, et pour ça, je serais mieux près d'une grande ville, même si on a été bien reçu ici." Adam, réfugié soudanais a la même priorité : comprendre et se faire comprendre : "aujourd'hui, on est en France pas en Angleterre, et pour nous, c'est essentiel de vite apprendre la langue français. C'est très important."

Le début du parcours administratif

Après une première nuit de repos, il a fallu commencer par faire quelques papiers. L'association d'entraide Pierre Valdo s'occupe de l'encadrement des migrants. C'est elle qui les aidera pendant leur séjour.

Yvan Couriol, son directeur explique : "la priorité pour nous, c'est déjà de vérifier leur identité afin de pouvoir commencer à leur donner au moins un certificat d'hébergement pour qu'ils soient tranquilles si ils ont un contrôle de police. Ensuite on va déterminer dans quelle procédure ils sont sur un plan administratif : est ce qu'ils sont demandeurs d'asile ? Est-ce qu'ils n'ont pas encore engagé cette procédure ?"

En principe, leur séjour ne devrait durer qu'un mois, le temps pour ceux qui feront une demande d'asile d'être dirigé vers un centre d'accueil; les autres ayant la possibilité de retourner dans leur pays d'origine.

durée de la vidéo: 01 min 33
L'accueil des migrants à Saint-Beauzire (43) ©France 3 Auvergne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter