Le réacteur N°5 de la centrale du Bugey reprend du service

© Max PPP/ Vincent Isore
© Max PPP/ Vincent Isore

Le réacteur N°5 de la centrale du Bugey, arrêté depuis août 2015, a été relancé dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 juillet. EDF précise que le renforcement de l'étanchéité a été validé par l'Autorité de Sûreté Nucléaire et que des tests de sécurité ont précédé le redémarrage. 

Par Philippe Bette

Le sujet est sensible. Le débat politique autour du vieillissement des centrales nucléaires françaises et de leur arrêt a pris un tour nouveau après que Nicolas Hulot a annoncé, le 10 juillet, que 17 d'entre elles devaient fermer. Sans autre précision.

Au-delà de l'enjeu écologique, la question sous-jacente est bien celle de la sécurité des centrales les plus âgées, dont celle du Bugey (Ain). L'Autorité de Sûreté Nucléaire a, à ce titre, obligé EDF à vérifier l'étanchéité de certains de ses réacteurs. C'était précisément le cas du réacteur N°5 du Bugey où "un taux de fuites élevé dans son enceinte de confinement" avait été diagnostiqué  Ce réacteur avait donc été mis à l'arrêt en août 2015, pour procéder à des travaux.

Près de deux ans après, ce réacteur a donc été relancé et couplé au réseau électrique. EDF précise que "le redémarrage s'est accompagné de nombreux examens et essais pour garantir la sûreté des installations". Et ce après que l'ASN "ait validé, en mars 2017, la solution de réparation de l'enceinte de confinement proposée".                           

A lire aussi

Sur le même sujet

Pavillon francais Francfort

Près de chez vous

Les + Lus