A 700m d'altitude, on perd 4 degrés par rapport à Ambérieu. Les abords du Château des Allymes sont donc très courus en été. On y vient pique-niquer, se balader ou visiter. Car c'est un témoin important de l'époque médiévale, de cette période où Savoyards et Dauphinois se livraient bataille sur bataille. Et dire qu'il est encore debout!

France 3

En cet été 2017, le donjon est toutefois recouvert d'un immense voile blanc qui cache un échafaudage de 25 mètres de haut. Les artisans de la société HMR sont chargés de re-sceller les pierres, de les remplacer si nécessaire. Un tailleur oeuvre d'ailleurs au pied de la tour. La toiture est aussi refaite. Un chantier qui ne se terminera pas avant octobre.

France 3

Coût de cette première tranche: 405.000 euros, hors taxes! Des donateurs ont aidé avec la Fondation du Patrimoine, mais l'argent public a heureusement couvert 80% de la somme. Preuve qu'il y a un réel attachement pour ce site. Un homme est aussi beaucoup allé frapper aux portes. Thierry Deroubaix est conseiller municipal et vice-président des Amis du Château, il sait convaincre. Et il va encore devoir le faire pour récupérer de quoi abreuver d'autres projets comme la restauration de la tour, des remparts... Il s'agit d'offrir une nouvelle vie à l'édifice et de donner à voir aux visiteurs pour l'instant cantonnés sur une petite partie du site. 

En attendant, les visites se poursuivent durant tout l'été

Reportage Franck Grassaud et Laure Crozat