En 1983, date de sa construction, c'était un lycée avant-gardiste avec son architecture moderne et ses panneaux solaires. 35 ans après, la structure a vieilli et sa capacité est largement dépassée: près de 500 élèves de plus qu'initialement prévu! Une situation qui dure. A tel point qu'au fil des ans, 22 préfabriqués ont été installés pour accueillir les élèves de la Plaine de l'Ain.

En 2015, la Région avait bien voté un financement de 5 millions pour une extension. Mais le passage à l'acte a ensuite tardé. La nouvelle majorité régionale a ajouté 2 millions sur la table pour que le projet se fasse enfin. Le temps que les marchés soient passés et les travaux réalisés, l'établissement "recomposé" ne sera pas livré avant la rentrée 2022. Il sera prévu pour 2038 élèves. En attendant, le nouveau proviseur va donc devoir composer avec le manque de place. 

Reportage Franck Grassaud et Benjamin Métral