Blocage des prisons: un détenu témoigne sur ses conditions de détention

Vendredi 27 janvier, avocats et associations dénonçaient les conditions "intolérables" de détention des personnes incarcérées. Une dégradation alarmante causée par le plus important mouvement social de surveillants depuis un quart de siècle. Un détenu incarcéré à Bourg-en-Bresse témoigne...
 

Archives
Archives © France3 RA
"Il n'est plus possible d'avoir accès à nos clients en prison". Les avocats de tous les barreaux de l'hexagone sont unanimes : le cours de la justice est entravé et les conditions de détention se sont terriblement dégradées suite au mouvement de protestation des surveillants de prisons. 

Du côté de l'Observatoire international des prisons (une ONG française de défense des droits des détenus), on s'insurge également des répercussions sur les droits des détenus : parloirs annulés, promenades suspendues, accès aux soins impossibles... les conséquences humaines sont nombreuses et dans un milieu aussi difficile que la détention, ces privations supplémentaires peuvent vite dégénérer en violences.
 
Le mouvement de blocage peut "être à l'origine de tensions graves" insiste les portes-paroles de l'OIP. En détention, l'impossibilité d'accéder aux douches, au courrier ou au téléphone sont des éléments importants de la vie courante.
 
Reportages
Blocage des prisons: témoignage d'un détenu de Bourg-en-Bresse

Blocage des prisons: la position de l'administration pénitentiaire
Blocage prisons: Réaction de Amid Khallouf


La signature, ce vendredi en fin de journée, d'un accord devrait permettre un retour rapide à une situation normale dans les centres de détention.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison social justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter