Les étangs de la Dombes au plus bas comme le moral des pisciculteurs

Les étangs de la Dombes au plus bas - 15 juillet 2017 / © Franck Grassaud
Les étangs de la Dombes au plus bas - 15 juillet 2017 / © Franck Grassaud

Les pisciculteurs de la Dombes commencent à souffrir de la sécheresse. Les étangs sont au plus bas, et les poissons ont du mal à supporter. Certains professionnels ont donc déjà débuté les pêches pour récupérer ce qui peut encore être sauvé.

Par Franck Grassaud

Fabien Chatelet travaille pour un exploitant d'étangs, et il lui arrive en ce moment de marcher sur l'eau! Point de miracle, certains étangs se vident naturellement, et ce sont 5 à 6 hectares qui se transforment alors en prairie sur une terre craquelée. Reste le bief au centre, une ligne d'eau de quelques centimètres. Fabien va devoir précipiter la pêche pour tenter de récupérer les poissons les plus résistants. D'autres avant lui ont déjà sortis les filets du côté de Saint-Paul-de-Varax, entre 3 et 5 mois avant la date habituelle. 

© France 3
© France 3

La plupart du temps ces plans d'eau avaient été pêchés en décembre 2016, et les exploitants pensaient qu'ils allaient se remplir, comme toujours. Seulement cette fois, l'hiver n'a pas joué son rôle avec une pluviométrie en baisse de 40%. Le printemps n'a pas fait mieux, et le début d'été caniculaire a porté un coup fatal avec une eau... chaude. Quant au vent, il poursuit son oeuvre d'évaporation. 

Lors des pêches de sauvetage, les producteurs ne retrouvent même pas leur investissement. Les alevins déversés ont disparu, particulièrement les sandres et brochets. Reste un peu de carpes, réputées plus solides, mais elles seront plus maigres.  

Entre-temps, les échassiers se sont servis. Les butors ou les hérons n'ont pas à faire beaucoup d'efforts pour profiter de ce "garde-manger", ils ont pied partout! A certains endroits, on devine le cheminement des poissons à la surface, ils n'ont que 20cm d'eau pour se retourner!

Les 200 exploitants de la Dombes vont souffrir de cette année sans eau, leurs instances préparent donc un dossier pour obtenir un classement en calamité agricole. Une réunion est prévue à la mi-août pour dresser un bilan détaillé des pertes. 

Reportage Franck Grassaud et Bertrand Tang
Sécheresse dans la Dombes
Intervenants : Fabien Chatelet, pisciculteur; Sylvain Bernard, conseiller piscicole de Chambre d'agriculture de l'Ain - France 3 Rhône-Alpes - Franck Grassaud et Bertrand Tang

 

Sur le même sujet

Monument rescapés grande guerre

Près de chez vous

Les + Lus