Trois communes toujours privées d'eau potable dans l'Ain

© Benjamin Métral-France 3 Rhône-Alpes
© Benjamin Métral-France 3 Rhône-Alpes

Pas de pain sec, mais de l'eau minérale pour 650 habitants de Aranc, Evosges et Nivollet-Montgriffon. Les 3 communes du Bugey sont privées d'eau potable depuis le 9 mai. Une pollution bactérienne a touché la nappe phréatique. Les élus ne cachent plus leur colère à l'égard du gestionnaire.

Par Myriam Figureau

Ce sont des personnes victimes de gastro-entérites qui ont donné l'alerte. Il faut dire que la même mésaventure était survenue en 2008. La nappe phréatique qui alimente les villages est peu profonde, et donc soumise à de nombreux aléas.

Cette fois, les prélèvements ont mis en évidence la présence de deux bactéries pathogènes.
 
Reportage de Sophie Valsecchi et Benjamin Métral
Ain : pollution de l'eau
Intervenants : 1- Virginie Volker, commerçante à Aranc; 2-Daniel Mathieu, président du syndicat intercommunal des eaux du borey; 3-Philippe Dobias, Véolia - Sophie Valsecchi et Benjamin Métral-France 3 Rhône-Alpes

Véolia a purgé le réseau et chacun attend donc avec impatience le résultat des nouveaux prélèments effectués par l'Agence Régionale de Santé.

Les trois communes sont désormais résolues à mettre en place un raccordement à un autre réseau, dont la source est située au pied du Colombier. Mais ce ne sera pas avant un an, le temps de faire les travaux. Coût total: 1,7 millions d'euros, financés pour moitié par l'Agence de l'Eau.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon - Une cérémonie en hommage à Jean-Jules Jusserand

Près de chez vous

Les + Lus