L'école menacée, la municipalité de Châtel-Montagne (Allier) se mobilise

Pour l'heure, seuls 5 enfants sont inscrits pour la rentrée de septembre 2017, à l'école de Châtel-Montagne, dans l'Allier. / © Laurence Couvrand/France 3 Auvergne
Pour l'heure, seuls 5 enfants sont inscrits pour la rentrée de septembre 2017, à l'école de Châtel-Montagne, dans l'Allier. / © Laurence Couvrand/France 3 Auvergne

A la rentrée prochaine, l'école de Châtel-Montagne dans l'Allier ne compterait que 5 élèves. La municipalité profite de l'été pour tenter d'attirer de nouvelles familles. L'Inspection Académique n'a pas encore statué sur la fermeture ou non de l'école, elle fera le point à la rentrée. 

Par D.Cros

Les élèves font défaut à l’école de Châtel-Montagne, petite commune rurale de 370 habitants au coeur du massif des monts de la Madeleine, dans l’Allier. L’an dernier, elle comptait seulement 11 élèves de 7 familles, réunis en regroupement scolaire de la maternelle au CE2.

La rentrée prochaine s’annonce très compliquée, il n’y aurait plus que 5 enfants présents issus de 4 familles. L’école va-t-elle fermer ou non ? Pour l’heure, l’Inspection Académique n’a pas encore statué. De plus, le délai est trop court pour s’organiser pour début septembre. Le point sera donc fait à la rentrée. Jean-Daniel Talma, conseiller municipal de Châtel-Montagne explique : "L'école du village est aujourd'hui menacée par manque d'effectif malgré de nombreux atouts. Nous avons une équipe pédagogique de qualité, des moyens humains, techniques et financiers mis à disposition par la commune. C’est une petite structure familiale et les repas de la cantine sont préparés avec des produits frais et locaux par un artisan traiteur. Les temps d'activités périscolaires sont autour du jardinage".
L’école de Châtel-Montagne dans l'Allier va-t-elle fermer ou non ? Pour l’heure, l’Inspection Académique n’a pas encore statué. / © Laurence Couvrand/France 3 Auvergne
L’école de Châtel-Montagne dans l'Allier va-t-elle fermer ou non ? Pour l’heure, l’Inspection Académique n’a pas encore statué. / © Laurence Couvrand/France 3 Auvergne

En attendant, la municipalité essaie d’attirer de nouvelles familles. Elle propose même d’attribuer les logements municipaux, d’ordinaire réservés aux artistes, aux nouveaux arrivants. Il s’agit de "deux logements communaux avec ateliers et petits jardins attenants pour des familles avec enfants et un petit logement pour un couple ou une personne seule" souligne Jean-Daniel Talma, puis il ajoute : "Cette solution peut permettre une immersion progressive dans le territoire avant de se lancer dans un projet plus abouti".

Si l’école venait à fermer. L’établissement scolaire le plus proche se trouve, à 6 kilomètres, au Mayet-de-Montagne.

Sur le même sujet

Pollution rivière Rumilly

Près de chez vous

Les + Lus