Allier : le PAL accueille la série « Parents mode d’emploi »

Au Pal, à Dompierre-sur-Besbre, l'équipe se prépare pour tourner une scène de la série de France 2 "Parents mode d'emploi" / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne
Au Pal, à Dompierre-sur-Besbre, l'équipe se prépare pour tourner une scène de la série de France 2 "Parents mode d'emploi" / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne

L’équipe de « Parents mode d’emploi » a investi pour trois jours le Parc animalier d’Auvergne, à Saint-Pourçain-sur Besbre, dans l'Allier, afin de tourner les derniers épisodes de la saison 6. Ils seront diffusés à la fin du mois de juin sur France 2.

Par Anne-Claire Huet

Il doit bien faire plus de 30°C au soleil en ce début d’après-midi. Les rapaces frôlent les têtes d'une assistance médusée. Comme tous les jours, le spectacle des oiseaux en vol fait salle comble au Parc Animalier d’Auvergne. A un détail près. Dans l’assistance, on repère deux visages connus : Arnaud Ducret et Alix Poisson qui jouent respectivement Gaby et Isa dans la série « Parents mode d’emploi » diffusée tous les soirs sur France 2. Et dissimulées sous des tentes pour ne pas effrayer les oiseaux, des caméras filment le spectacle. Pendant trois jours, les équipes de la série télévisée ont posé leurs valises au PAL pour tourner les derniers épisodes de la saison 6 qui seront diffusés fin juin.

La famille Martinet assiste au spectacle des oiseaux en vol / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne
La famille Martinet assiste au spectacle des oiseaux en vol / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne

Une cinquantaine de figurants locaux recrutés 


C’est une véritable armada de techniciens, cadreurs, preneurs de son et figurants qui a envahi les allées du parc. En tout, 45 membres de l’équipe et une cinquantaine de figurants recrutés il y a une dizaine de jours à Dompierre-sur-Besbre. Célia, Thomas et William, la vingtaine, font partie des heureux élus. « Y’a pire comme boulot », confesse Célia. « On est payé pour faire des manèges et assister à un super spectacle », poursuit la jeune femme aux yeux charbonneux. Ils voulaient découvrir l’envers du décor, ils sont servis. « C’est fou, à la télé, on ne se rend pas compte qu’il faut répéter de nombreuses fois la même scène », s’étonne Thomas, 20 ans, en formation agricole.

Thomas, William et Célia sont figurants le temps d'une journée / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne
Thomas, William et Célia sont figurants le temps d'une journée / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne


Car même sous un soleil de plomb, il faut refaire la scène 3, 4 voire 5 fois jusqu’à ce que la prise soit bonne. Finalement, la seule à s’impatienter c’est la chouette qui doit faire les allers-retours pour frôler les têtes de la famille Martinet. « Nous avons choisi les animaux qui sont les plus habitués à être manipulés, les moins farouches », explique Guillaume Picard, responsable pédagogique et animation au Parc Animalier d'Auvergne. Et les soigneurs sont présents durant tout le tournage pour veiller à leur bien-être. C’est la deuxième fois que le parc d’attraction ouvre ses portes pour un tournage. Il en attend « de la visibilité ». Car dans ce cas précis, en échange du placement de la marque à l’écran, le PAL a rémunéré la production. C’est ce qu’on appelle du placement de produit.


Un vent de nouveauté


Mais attention, le lieu avant d’être accepté a été passé au crible par la créatrice de la série, Béatrice Fournera, venue en repérage début avril avec deux auteurs. « Nous avons été emballés », souligne-t-elle, « le lieu correspondait à notre éthique et à l’esprit de la série ». Sortir en extérieur apporte « un vent de nouveauté », souffle-t-elle. De retour à Paris, ils ont réuni la vingtaine d’auteurs pour leur décrire ce qu’ils avaient vu et les anecdotes confiées par les membres de l’équipe du PAL. De là, sont nés les épisodes tournés ces jours-ci. 

Arnaud Ducret et Alix Poisson en compagnie des soigneurs du Pal / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne
Arnaud Ducret et Alix Poisson en compagnie des soigneurs du Pal / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne


Arnaud Ducret, père de famille à l’écran, est également enchanté d’avoir quitté Paris : « Venir ici permet d’amener de nouvelles situations. Pour les auteurs, c’était très rafraichissant ». Et s’il était déjà venu en Auvergne, c’est la première fois qu’il se retrouve dans l’Allier. Une première également pour Orféo Campanella, Lucie Fagedet et Nathan Lourenço qui incarnent ses trois enfants, Paul, Laëtitia et Jules.

Un accueil au top


C’est même une grande nouveauté tout court pour Nathan qui remplace Eliott Tiberghien dans le rôle de Jules. Comment s’est passé son intégration dans l’équipe ? « Oh mais c’est une question gênante, ça », s'offusque-t-il gentiment tout en s’empressant d’ajouter que tout se passe bien. « On nous avait dit que les auvergnats étaient adorables et extrêmement accueillants », rajoute Lucie, « c’est totalement vrai ! ». Paul, qui joue un stagiaire au PAL et a donc revêtu la tenue marron des employés, est également ravi : « On m’a pris plusieurs fois pour un soigneur. J’ai l’impression d’être un local. » Pari réussi donc, pour cette première immersion en terre bourbonnaise. Quant au résultat, il sera visible sur petit écran fin juin. 

L'équipe de tournage comprend 45 personnes.  / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne
L'équipe de tournage comprend 45 personnes. / © Anne-Claire Huet/France 3 Auvergne

 

Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus