La source d'eau publique de Saint-Yorre coupée après avoir été vandalisée

Après avoir été vandalisée la source d'eau Saint-Yorre a été coupée. / © Pascale Felix
Après avoir été vandalisée la source d'eau Saint-Yorre a été coupée. / © Pascale Felix

Suite à des dégradations répétées, la société commerciale des eaux de Vichy a décidé de fermer la buvette publique de la source Saint-Yorre située à côté de l'usine d'embouteillage. Une source où les touristes et les habitants ont pris l’habitude de venir chercher gratuitement de l'eau.

Par Aurélie Albert

Au grand désespoir des amateurs de l’eau Saint-Yorre, le robinet de la buvette publique de la commune a été coupé.
Située à proximité de l’usine d’embouteillage, la buvette ferait l’objet de dégradations à répétition. Certaines personnes, probablement des chauffeurs routiers, utiliseraient le bac de la source pour faire leur vaisselle. De l’huile de vidange a même été retrouvée.

Pour les touristes et les habitants, c’est la déception. Ils sont nombreux chaque jour à venir remplir quelques bouteilles gratuitement de cette eau gazeuse et légèrement salée.
Le maire de Saint-Yorre déplore cette situation mais accepte la décision de la société commerciale des eaux de Vichy. « Je comprends qu’ils ne prennent pas de risque même si cette eau ne va en aucun cas dans le réseau de production, explique Joseph Kuchna, maire de Saint-Yorre (PCF). C’est quand même une image de la société qui n’est pas très positive, donc je comprends ».

La direction de l’usine n’a pas souhaité communiquer mais réfléchirait à une solution afin de rouvrir la source dans de meilleures conditions sanitaires.

Les sources de Saint-Yorre vandalisées
Suite à des dégradations répétées, la société commerciale des eaux de Vichy a décidé de fermer la buvette publique de la source Saint-Yorre située à côté de l'usine d'embouteillage. Une source où touristes et habitants vient chercher gratuitement de l'eau. Intervenants : Mathéo Briaire ; Joseph Kuchna, Maire de Saint-Yorre - PCF - Reportage : Pascal Franco, Pascale Félix et Dominique Leyerloup

 

Sur le même sujet

Inauguration du chemin des planètes dans le Cantal, un sentier de plusieurs kilomètres

Près de chez vous

Les + Lus