Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le gel fait des dégâts dans les jardins près de Vichy

Près de Vichy, les pépiniéristes redoutent les gelées du mois d'avril
Les arbres fruitiers ont souffert des gelées nocturnes et matinales dans la région de Vichy. Intervenants : Jean-Louis Gauthier ( président de l'association des amis des arbres de Vichy et de sa région), Henri Thomas (association des amis des arbres de Vichy et sa région)  - Pascale Felix et Arthur John. Montage de Brice Ordas.

 Les gelées nocturnes et matinales de cette mi-avril ont eu des conséquences négatives sur les arbres fruitiers dans l'Allier. Une vingtaine de jours avant les Saints de Glace, ce coup de gel a surpris de nombreux jardiniers mais pas l’association des "amis des arbres de Vichy". 

Par Virginie Cooke

 Le froid nocturne inattendu de cette mi-avril a fait des dégâts dans les jardins. A Vichy, dans le verger de l’association des amis des arbres, le gel n’a pas épargné les fruitiers encore en fleurs. Mais ces jardiniers aguerris sont habitués à ces coups de froid printaniers.

Ce sont les cerisiers qui sont le plus touchés : «  il est bien évident que les cerises qui ne sont pas protégées ont souffert du gel, elles ont bruni, elles vont tomber. On voit donc la différence entre cette cerise qui est très verte et celle-là qui a la couleur un peu brune », explique Jean-Louis Gauthier, le président de l’association des « amis des arbres de Vichy et sa région ».

Jean-Louis Gauthier, président de l'association des "amis des arbres de Vichy et sa région" fait l'état des lieux des dégâts causés par le gel.  / © Pascale Felix
Jean-Louis Gauthier, président de l'association des "amis des arbres de Vichy et sa région" fait l'état des lieux des dégâts causés par le gel. / © Pascale Felix

 "Ce gel va participer à l’éclaircissage naturel"


Les végétations n’aiment pas les gros contrastes de température comme cela vient de se produire. Des chaleurs quasi estivales puis des gelées nocturnes, tout cela nuit à leur production.

Jean-Louis Gauthier, président de l’association des « amis des arbres de Vichy et sa région » relativise tout de même l’impact de ces gelées : « Tous ces arbres vous le voyez, beaucoup de fleurs, beaucoup de fruits. Ce gel va participer à l’éclaircissage  naturel. On espère sauver suffisamment de fruits quand même ».

Ce froid nocturne est défavorable non seulement pour les arbres fruitiers mais aussi pour la mise en place des graines dans le sol.
Même si des gelées en avril n’arrivent pas tous les ans, elles n’ont rien d’exceptionnel. Il faut attendre les saint de glace mi-mai pour ne plus avoir à les redouter. 

Sur le même sujet

Près de Vichy, les pépiniéristes redoutent les gelées du mois d'avril

Près de chez vous

Les + Lus